samedi 19 janvier 2019

Clip - From Parts Unknown

Nouveau groupe monté par des membres de Tiger Army et Vodoo Glow Skulls, voici Rad Pitt par From Parts Unknown

jeudi 17 janvier 2019

BOBBY SINGER – Casse (EP)




BOBBY SINGER – Casse (EP)
4.5/5

Derrière un tel nom je m’attendais au projet solo d’un farfelu, un truc rock’n’roll façon Bob Log III et puis la surprise s’est faite dès les premiers accords de Nous Sommes avec une musique qui, au début, fait étalage de douceur pour, par la suite, se révèler habitée en reprenant les codes du screamo avec rigueur. Leurs regards me fait penser aux productions lavalloises du Apiary Studio d’Amaury Sauvé que ce soit Birds in Row, Nine Eleven ou As We Draw. La transition est belle avec En cendres, le morceau le plus long mais aussi le plus sombre de court EP.
Trois titres immersifs et vraiment intenses.

Derrière Bobby Singer se cache Olivier de Mr Godson will be the last one to survive, qui a vraiment travaillé en solo, faisant tout tout seul, des instruments à la production. On est un peu éloigné de son groupe précédent, il évolue ici dans un registre bien différent mais il le fait aussi avec beaucoup de talent.
J. NeWSovski





mercredi 16 janvier 2019

mardi 15 janvier 2019

Clip - HEAVY HEART

Mise en images de New Light d'Heavy Heart, titre qui ouvre leur deuxième album.


lundi 14 janvier 2019

ALIMENT "Brother"




ALIMENT "Brother"
La Castanya
8,5 sur 10

Les groupes espagnols issus de la scène punk parviennent rarement jusqu'en France. Peu d'information donc à notre disposition sur les Barcelonais ALIMENT. Distribué par le label La Castanya, hébergeant une flopée d'artistes ibériques, le trio calatalan avait déjà deux albums à son actif avant l'édition de l'excellent "Brother".

Jusqu'à présent, ALIMENT s'inscrivait dans l'esprit garage, avec un son brut et une musique expédiée pied au plancher. Sur leur 3ème production, les Espagnols ont ralenti quelque peu le tempo, enrichissent leur composition et lorgnent plus volontiers désormais vers le post-punk ou vers des groupes comme FUGAZI ou HOT SNAKES. L'énergie et l'urgence sont toujours au rendez-vous mais ALIMENT prend désormais le temps d'installer ses morceaux. La basse XXL sur la longue intro du titre d'ouverture "Snake bite" en atteste. Le chant rageur n'intervenant d'ailleurs qu'au bout d'1 min 30 sur le morceau peut-être le plus hardcore de l'album. Le 2ème titre "Flesh and gold", très punk, nous ramène trois ans en arrière sur le précédent LP "Silverback". Des morceaux plus mélodiques comme "Maze" ou "Black Cross", à mi-chemin entre le post-punk et la power-pop font penser aux Américains de PROTOMARTYR. Les Espagnols se permettent une petite respiration instrumentale de deux minutes en plein cœur de l'album, avant de repartir de plus belle avec notamment le tranchant et addictif "Blessed Youth". Après une virée plus noisy "New Human", ALIMENT livre son titre le plus long (plus de 3 min 30) "Sacred Secret". Ce dernier montre toute l'évolution récente du groupe, capable de nous surprendre dans la structure de leurs compositions : intro tendue, puis rapide accélération du rythme dans l'esprit punk, avant une longue fin instrumentale portée par des guitares lumineuses.

ALIMENT constitue une belle découverte de fin d'année tant leur troisième album est une réussite. Un groupe dont on souhaite croiser prochainement la furie sur les scènes françaises.


Mr Caribou

Morceau préféré :                  Blessed Youth





dimanche 13 janvier 2019

Clip - Suicidal Tendencies

Voici All Kinda Crazy par Suicidal Tendencies issu de Still Cyco Punk After All These Years

samedi 12 janvier 2019

Clip - IGNITE

Nouveau clip pour Ignite avec Nothing can stop me issu de A War Against You (2016)


jeudi 10 janvier 2019

SHITSTORM – Shit the light



SHITSTORM – Shit the light
Joe Cool Records
8.5/10

Sorti il y a quelques mois déjà, Shit The Light de Shitstorm est un album de Punk-hardcore à l’ancienne très rapide.

Formé avec d’anciens membres de Never Again, Raincheck, Splint !,ISP, Ta Gueule soit une belle brochette de groupes que j’ai eu plaisir à chroniquer sur le webzine. On a ici le droit à 10 titres expédiés en moins de 17 minutes ce qui laisse peu de suspens sur le rythme effréné des morceaux.  On sent la rage et l’énergie, ainsi Blackhole rappelle au bon souvenir de vieux groupes comme 59 Times The Pain (les premiers) ou Tromatized Youth et j’aime ce son oldschool loin des grosses productions parfois trop calibrées. What Do You Know me fait même penser aux tout premiers Descendents, gorgés de caféine mais cherchant tout de même à caler un minimum de mélodies. Kiss me I’ve got Aids et Zero sont de vrais brûlots avec un batteur remonté comme une pendule.

Avec des groupes comme Shitstorm ou Circles notre scène punk-hardcore se porte vraiment bien.

Très court, cet album est un parfait défouloir. Simplicité et efficacité, une recette déjà connue mais toujours d’actualité. Shit The Light est un très bon moment qu’on peut faire tourner en boucle en attendant de les voir en live.
J. NeWSovski

Morceau préféré :                  Blackhole



mercredi 9 janvier 2019

Greg Rekus



Greg Rekus, Canadien de Winnipeg et proche de Propagandhi qui joue de la folk très punk, repart en tournée à travers les Etats Unis et Canada pour promouvoir la réédition en vinyle de Punkoustic son deuxième album.

C'est l'occasion aussi de reparler de celui qu'il a sorti en 2017, Sibling Cities, dont je vous recommande vivement l'écoute.





https://www.facebook.com/gregrekusmusic/

lundi 7 janvier 2019

Clip - Coercion

Nouveau groupe avec des membres de Death By Stereo, Good Riddance, Fury 66... voici Coercion.

samedi 5 janvier 2019

Le bilan d'Herr Krombacher


Herr Krombacher signe son arrivée dans les pages des Rêveries avec ce premier bilan, il devrait poursuivre cette nouvelle année avec 
des chroniques et des live-reports.



vendredi 4 janvier 2019

mardi 1 janvier 2019

Bilan 2018

Bonne Année à tous !!

Voici arrivée l’heure du bilan de l’année, certainement l’exercice le plus compliqué à faire.  Ce petit classement personnel spécial punkrock & dérivés s’est établi en fonction du plaisir que j’ai pris à écouter et surtout réécouter les albums sortis cette année. 



J.Newsovski
Albums Français