jeudi 6 octobre 2016

PLYMOUTH FURY – Love Booze



PLYMOUTH FURY – Love Booze
8/10

J’ai reçu cet album il y a plusieurs mois, je l’écoute souvent et à chaque écoute je me dis qu’il faut que j’en parle sur Les Rêveries. Et puis un groupe qui a un nom de bagnole classe ça court pas les rues et ça mérite d’être mis en avant.

Le trio parisien a l’art de mélanger pas mal de références qui me plaisent plutôt bien allant de Nirvana (juste la référence au titre de l’album et le morceau Love Buzz des Américains repris sur Bleach), la scène grunge et même la scène rock des années 90 en général (un riff sur Girl of the pack sonne comme du RATM) en passant des choses très rock’n’roll (dead but high) et un son des guitares fuzz et les réverb massives qui amènent un brin d’originalité intéressant.
Difficile tout de même de classer le groupe dans un tiroir bien défini mais l’ensemble sonne très rock indé et on se laisse bercer par les morceaux, pris dans une atmosphère tantôt langoureuse (Love Booze) tantôt planante (Dirty Needs) mais aussi énergique (DMF).
Les 10 titres passent rapidement au point de les faire tourner régulièrement. Un album qui, à défaut d’intéresser les vieux punk purs et durs, devrait plaire aux fans de rock au sens large amateurs de guitares et de mélodies planantes.

Morceau préféré :           Love Booze





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :