mardi 25 octobre 2016

OSCAR NIP – Cache cache



OSCAR NIP – Cache cache
Hyenas records
6.5/10

Première fois qu’il m’est donné d’écouter Oscar Nip et pourtant le groupe existe depuis… 25 ans ! Avec ce septième album le trio parisien devrait avoir pignon sur rue depuis longtemps mais pourtant son aura reste encore assez confidentielle, heureusement la participation de Fred Alera aka Billy The Kill sur les chœurs et en soutien sur scène m’a permis de les découvrir.

Cache cache c’est 14 titres de rock au sens large du terme avec de bons riffs de guitares et un chant en français. Oscar Nip mélange pas mal d’influences mais garde une base rock à laquelle vient s’ajouter une bonne dose groove, parfois aussi un peu de punk et des apports électro.

Je trouve les parisiens efficaces sur Je Lâche, planants sur Un ogre, prenants et captivants sur Je ne dors pas. Les textes sont bien écrits mais j’ai tout de même un peu de soucis avec le chant en français. Le problème certainement aux sonorités notamment sur les morceaux qui balancent le plus.

De la même manière je trouve la deuxième partie de l’album bien plus intéressante, plus introvertie et plus simple, s’offrant même le luxe d’une reprise très punk d’Over The Rainbow, un peu à la manière de celle de Snuff il y a quelques années. La simplicité est souvent synonyme d’efficacité et le rajout de sonorités plus ou moins artificielles n’apportent, selon moi, pas grand-chose (que fait la police).

Oscar Nip et ce Cache-cache plaira certainement aux amateurs de rock assez classique qui ont été bercés par Noir Désir, Virago et autres Mush.

Morceau préféré :           Je ne dors pas



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :