vendredi 14 octobre 2016

UDDU – Hellcats



UDDU – Hellcats
Coups de couteau
7.5/10

J’ai commencé l’écoute en confondant le nom du groupe avec celui de l’album, me disant qu’Hellcats ça sonnait trop Hellcat records voire trop Hellbats et même trop Helltons… Alors qu’UDDU ça ne sonne finalement pas si mal que ça même si ça reste obscure comme nom. Toujours est-il que le groupe vient de Montpellier et s’est formé en 2013, Hellcats est leur premier album, et on retrouve dans le groupe des membres de Destroy Buster, Dust In Vegas ou Grandizer.

Derrière la pochette façon affiche cinéma où il faut avoir l’œil pour repérer le nom du groupe se cachent 11 titres de punkrock assez homogènes.

Passée la petite intro, tout du moins la première minute qui fait peur concernant la qualité du son, les choses sérieuses commencent avec un punkrock très énergique qui envoie un mur de guitares qui n’est pas sans me rappeler des groupes mélangeant punk et rock tels Zeke ou Turbonegro. J’aime bien l’énergie dégagée et ce gros esprit rock ‘n’roll qui me rappelle un peu aussi les rennais de The Elektrocution notamment sur le titre phare Hellcats. Si l’on omet la pause S von M qui a certainement une signification particulière pour le groupe mais qui reste obscure pour nous, jamais durant l’album le groupe ne ralentit laissant entrevoir un album directement taillé pour être efficace sur scène avec des morceaux comme Precious Dead qui joue de la six cordes à fond, As FAst As We Care qui porte bien son titre ou bien Shit Again un titre teigneux et hargneux.

Uddu est donc une jolie découverte, un groupe simple qui semble prendre du plaisir à jouer un punk très rock, très garage aussi. On les suivra donc avec attention que ce soit lors d’une future tournée ou des prochaines productions.


Morceau préféré :           Hellcats

https://coupsdecouteau.bandcamp.com/album/hellcats


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :