mercredi 1 juin 2016

WAKE THE DEAD – Under the mask



WAKE THE DEAD – Under the mask
Demon Run Amok
9.5/10
Je me souviens des toutes premières productions du groupe marseillais. Cet aspect prometteur dans un secteur pas mal emprunté. Avec un nom issu du deuxième et merveilleux album de Comeback Kid, les références étaient annoncées de façon directe, sans virage avec risques et périls.
En 6 ans le groupe n’a pas chômé avec plus de 260 concerts dans 30 pays différents, on peut même dire qu’il s’est vraiment rôdé sur scène.

Avec ce Under The Mask, Wake The Dead a clairement franchi une étape en devenant bien plus intense et immersif (cold thing) prenant l’auditeur dans ses filets et malgré des compos parfois longues on ne peut s’en échapper. Les marseillais imposent aussi une richesse assez rare en intronisant notamment du piano en clôture de morceaux comme sur Black Cat ou en maîtrisant la bête qui sommeille en eux comme sur Loyal Angels avec un parfait contrôle d’une puissance qui transpire.
Avec son joli sens de la composition, Wake The Dead est définitivement un groupe possédé par sa musique qui lui sert de délivrance et quand on se prend dedans c’est joli et fort (Forget The Heroes). Le tout est porté par un son impeccable et puissant ainsi qu’une belle maîtrise technique. Un sans-faute !

Wake The Dead fait partie de ce cercle de groupes comme The Prestige ou Birds In Row évoluant dans un hardcore moderne, la France possède un joli vivier de groupes talentueux jouant un style intense et possédé qui n’hésitent pas à s’exporter.

Pas toujours facile d’accès pour un non initié, Under The Mask n’en demeure pas moins une sacré belle surprise et un grand album qui s’avère indispensable à tout fan du style.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :