mercredi 15 juin 2016

MOHAWK – /a.la.li/



MOHAWK – /a.la.li/
30HD
9/10

J’ai reçu le premier album de mohawk il y a deux ou trois ans et ce fut une sacrée belle découverte. Le genre d’album qui tourne encore très régulièrement et accompagne un certain nombre de bons moments.

La réception de ce deuxième opus mystérieusement intitulé /a.la.li/ est donc une des très bonnes nouvelles de printemps pluvieux. Le rayon de soleil prêt à percer les nuages.

Bien emballé dans un digipack illustré de scène de tortures d’hommes à têtes d’animaux qui mériteront, à l’instar du titre, une petite aide pour tout décrypter. Le son est une nouvelle fois juste parfait et encore enregistré par Amaury Sauvé. Normal me direz-vous puisque c’est aussi le batteur du groupe… On précise juste que le gars a produit les albums de Birds In Row, The Prestige, Nine Eleven, Wank For Peace… Et sur ce deuxième album des lavallois il joue aussi de la basse.

/a.la.li/ commence par un superbe morceau Refuge (live cute, die alone) tout comme le premier album éponyme commençait par le génial Born Free. Superbement écrit ce morceau dégage une telle énergie punk sur ses fulgurances qu’elles font de lui un morceau diabolique. Il lance de manière parfaite l’album.
Autres très bons morceaux I Have Hurt et Nothing more than a punkrocker mettent en avant un grand talent d’écriture mais aussi le fait que les racines punk et folk ça marche à merveille. J’aime beaucoup la voix de Plume notamment lorsqu’elle est poussée, elle dégage alors de belles énergies.
Le début de l’album est super accrocheur et rythmé, la seconde partie se veut plus lente et posée sans pour autant être barbante et des morceaux comme Lost et surtout Voodoo Prayer sont juste très jolis.

Et pour être réellement honnête, je peux dire que Mohawk dans ce registre de folk/rock/punk est certainement ce qui se fait de mieux avec le Slim Wild Boar, qui évolue dans un registre un peu différent, plus orienté country.

C’est au final un album frais, très bien écrit, plaisant, honnête et entraînant. Aussi bon voire meilleur que le premier.

Morceau préféré :           Refuge (live cute die alone)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :