vendredi 9 octobre 2015

Nothing More - The good, the bad, the one (ep)



Nothing More - The good, the bad, the one (ep)
Chanmax records

Je suis heureux de voir que vingt années après Nothing More est toujours là. Sans avoir jamais été un groupe ni médiatisé ni adulé, il poursuit son bonhomme de chemin, disséminant son punkrock comme la bonne nouvelle, toujours la même flamme au fond du cœur. Nothing More fait partie de ces groupes comme les Greedy Guts ou Dead End qui ont sortis de super albums, que la vague Epitaph californienne a certainement porté jusqu'à la fin des 90's mais qui n'ont jamais vraiment connu la renommée publique contrairement aux Burning Heads, Seven Hate ou Uncommonmenfrommars, même si, certes, elle reste toutefois confinée toute proportion gardée.
Mais si je peux oser une comparaison footballistique (et je peux c'est quand mon zine, merde !) je me souviens du grand FC Nantes de 95 de Loko Pedros Oudec Karembeu Makélélé mais moins du défenseur central. On se souvient très bien des Burning peut être moins des Homeboys et autres Sleazy Arse...
Toujours est-il que Nothing More est toujours debout et que les parisiens se font plaisir balançant des ep par-ci des splits par-là et un album entre les deux. Ils se font plaisir et c'est ça la musique.
4 Titres, je me répète, c'est court mais c'est suffisant pour garder en mémoire un groupe. Nothing More a toujours son sens de la mélodie, ce qu'ils jouent est très bon et ça l'a toujours été. Parfait aussi la petite reprise de No Means No.


Et rien que parce que j'aime ce groupe et que j'aime le fait qu'il sorte encore des titres, et bientôt un album, je ne peux que vous encourager à jeter une oreille sur cet EP. Peut être un son meilleur aurait-il pu lui apporter une meilleure qualité, toujours a-t'il le mérite d'exister.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :