mardi 23 décembre 2014

Le retour des Satanic Surfers

C'est l'époque des retours, après celle de Seven Hate annoncée pour mai 2015, c'est au tour d'une autre légende du punkrock des années 90 de faire son retour : Les SATANIC SURFERS !!!!!!!!!!

Il se reformeront dans le cadre d'un festival en Espagne, j'espère pour plus bien entendu sachant que Rodrigo vient de quitter Atlas Losing Grip...

Après sous quelle forme ?
J'espère celle de 666 Motor Inn et Going Nowhere Fast avec Rodrigo à la batterie, Magnus et Fredrik aux guitares et Tomek à la basse.


27/12: je viens d'apprendre qu'ils étaient confirmés à l'Xtrem Fest 2015 à Albi


4 commentaires:

  1. Oï !!

    Ben quand je vois la photo promo, je me dis qu'ils vont sans doute repartir avec la doublette Robert/ Andy à la batterie/ basse, comme sur le dernier album. Je ne pense pas que le fameux Tomek soit de retour. Mais je viens de découvrir qu'il jouait dans KNAEGT, un groupe hardore-punk, avec le Fredrik justement. Ils jouent ce soir au Hav', je te dirais ce que ça vaut (ça a l'air d'envoyer du bois).

    Yo !

    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle info.Tiens moi au jus.
      Je regrette l'époque où Rodrigo était à la batterie, les derniers concerts où il était juste chanteur étaient frustrants.

      Supprimer
    2. Je ne les ai vus qu'une fois, en 2002, avec Rodrigo juste au chant et le bassiste blond/ mou (frère du guitariste, je crois) et effectivement, ça envoyait un peu moins que ce que j'avais imaginé ; j'en attendais sûrement trop, fan-boy que j'étais. Alors est-ce que c'était lié à l'absence de Tomek à la basse et de Rodrigo aux fûts ? Ou à des disques un peu moins excitants (p'tain, Fragments & Fractions quoi...) ? Mais je te fais confiance, la formation d'origine devait envoyer ! J'arrête là, parce que sinon je vais m'écouter parler pendant 4 pages...

      Ah, au fait : les Satanic sont au Groezrock, et selon le line-up de leur page Facebook, y a pas encore de batteur attitré... Qui sait !

      Supprimer
    3. au passage je viens de récupérer le dernier Atlas Losing Grip, il est surprenant, très (trop) mélodique comparé aux précédents. J'essaierai de faire une chronique rapidement.

      Supprimer

Votre avis :