samedi 15 avril 2017

TAGADA JONES – La peste et le cholera



TAGADA JONES – La peste et le cholera
Enragés Production
9/10

Toujours sous le charme de Dissident, le précédent album je plonge dans La peste et le choléra et découvre un climat politique plus présent que jamais. Cet album est chargé. Chargé d’actualité, chargé d’émotions. Et Tagada Jones, que je trouvais parfois dans le passé quelque peu démagogue, se révèle vrai, touchant et fin.

Une partie des textes prend son inspiration dans les attentats de Paris, Vendredi 13 ou Je suis démocratie (2017), dont la première version a été écrite juste après Charlie Hebdo. Les textes sont puissants et forts mais derrière ça suit aussi sur un rythme effréné. Des textes aussi sur la Syrie avec La peste et le choléra un morceau punk aux rythmiques métalliques. C’est d’ailleurs entre ces deux mondes que se situe Tagada Jones, ses influences et ses références. Pour mieux le ressentir on notera les citations de Trust « impossible de vivre sans ton gilet pare-balle » sur la peste et le choléra ou de Bérurier Noir « plus jamais de 20% » sur mort aux cons.  D’ailleurs ce morceau vindicatif sur la politique et plus précisément les gars, anciens communistes, qui ont retourné leur veste et votent front national « le rouge vire au bleu marine et je dégueule leur doctrine ». La politique est un thème qui revient aussi sur Envers et contre tous, un bon texte, évidemment pertinent dans le contexte actuel. Quelques évolutions musicales avec des morceaux plus lourds aux mélodies étirées comme sur Guns ou ambiantes et aériennes comme Le point de non-retour qui clôture l’album.
Plus de 20 ans d’existence désormais pour Tagada Jones et ce 10ème album (si je compte bien) est peut-être déjà mon préféré. Les textes sont forts et bien écrits et puis derrière ça envoie sévère. Le style est rapidement identifiable en partie grâce au chant de Nico, hargneux à souhait.

J. NeWSovski
Titre préféré :                     Je suis démocratie



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :