dimanche 4 octobre 2015

Fast Response - Homeless by choice (ep) & Welcome To corruptia (2014)




Fast Response - Homeless by choice (ep)
Morning Wood records

Groupe croate méconnu, Fast Response vient de Zagreb et sonne à l'américaine façon Fat Wreck : mélodique et rentre dedans.
Homeless by choice, et sa pochette qui rappelle un peu le let's talk de Foolish avec une qualité bien moindre, présente 6 titres assez courts mais efficaces à souhait. Le groupe se revendique des influences australiennes sur cet album de Frenzal Rhomb à The Decline (les australiens pas nos rennais) mais ce type de punkrock sent aussi bon la Californie. Pas vraiment original mais bien écrit cet EP permet de mettre en avant un groupe un peu isolé dans un pays ou hormis Overflow dans les années 90 on ne connaît pas grand monde. J'aime bien l'efficacité de My Life et le coté mélodique de Stay Away, un coté sur lequel ils déversent parfois trop de bonne volonté sirupeuse notamment sur Where and How. Le titre Don't need to know malgré sa durée très courte aurait pu ne pas apparaître sur cet EP car sa présence n'apporte rien hormis le fait de faire écho avec le dernier morceau Need To Know.






Fast Response - Welcome to corruptia
Morning Wood records
7/10
Welcome to Corruptia est, quant à lui, sorti un an plus tôt sur Morning Wood aussi. Un vrai LP de 10 titres et 21 minutes ce qui en fait tout de même un album très court.
Je ne suis pas fan non plus de la pochette que je trouve honnêtement très laide, mais bon musicalement le groupe se rattrape bien en proposant un punkrock plus brut parfois proche du street comme sur Corruptia et l'ensemble est nettement plus énervé que sur Homeless By Choice (god made me angray..., hobo on fire) rappelant davantage des groupes comme The Bones ou Time Again.



Fast Response est un groupe qui mérite qu'on se penche sur lui. Son manque d'originalité est aussi compensé par la jeunesse du groupe et son énergie. Je préfère l'album welcome To Corruptia (2014) au tout dernier EP (Homeless By choice) que je trouve trop mélodique et trop sur certains morceaux. L'album, non exempt de défauts, se veut tout de même plus rentre-dedans .




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :