mercredi 5 avril 2017

MEAT WAVE - The Incessant



MEAT WAVE - The Incessant
Big scary records
8,5 sur 10

MEAT WAVE est un trio émanant de la scène punk rock de Chicago qui signe un 3ème album remarqué en ce début d'année. 35 minutes d'excellente musique noise et punk, avec le zeste nécessaire de mélodie pour mieux faire passer les déflagrations sonores des Américains.
Produit par le cultissime Steve Albini (on retrouve parfois le son tranchant de Shellac, "Glass Teeth" en est la parfaite l'illustration), l'album commence par trois perles, menées pied au plancher. 2 minutes chrono sur chaque morceau vite exécuté et terriblement efficace ("To be swayed", "Run you out" notamment). L'urgence et l'esprit punk ne sont pas galvaudés tant le leader Chris Sutter semble jouer sa vie sur chaque morceau (les hurlements de "Bad Man"). Les Américains savent aussi prendre leur temps et étirer leurs morceaux à partir d'un riff répétitif ("Leopard print jet ski") ou d'une basse tendue et d'une batterie martiale (toujours "Bad man"). L'intro mélodique de "No light" constitue une respiration avant que le morceau, plus progressif, monte en volume sonore. Avec "At the lake" et "Mask", MEAT WAVE retrouve l'intensité, la fougue et l'immédiateté. Ces deux petites décharges électriques dépassent à peine la minute. Avant de terminer cette excellente troisième production avec un très noisy "Killing the incessant", le trio s'essaie avec brio au morceau calme et introspectif :  "birdland" est une réussite qui montre toute l'étendue du talent des Américains.
The Incessant est un excellent album de punk mélodique, subtil, authentique et bien ficelé, preuve que le genre est encore bien vivace. 

Une chronique de Mr Caribou

Morceau préféré :                         "bad man"

Si vous aimez : Drive Like Jehu, Fugazi, Hot Snakes




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :