jeudi 27 avril 2017

SPOON - Hot Thoughts



SPOON - Hot Thoughts
Matador
7,5 sur 10

Étonnant parcours que celui de SPOON. Déjà 20 ans que les Texans distillent avec classe leur rock rêche et déstructuré, sans rencontrer la moindre reconnaissance dans l'hexagone. Heureusement pour eux, les trois dernières livraisons ont sorti les Américains de l'anonymat dans leur pays. Au fil des années, le son s'est fait plus poli, plaçant les guitares plus en retrait. Hot Thoughts, leur 9ème sortie, confirme cette tendance et prolonge les expérimentations entrevues lors du précédent album, They want my soul. Les arrangements, les couches sonores, les claviers, l'électronique prennent une place plus importante. SPOON a toujours eu horreur du surplace et de la ligne claire, ses morceaux d'apparence conventionnelle surprennent toujours avec l'arrivée par exemple d'un piano foutraque au milieu d'un titre. 
Mais SPOON, c'est avant tout la voix nasillarde et braillarde de Brett Daniel. Et sur "Hot Thoughts", le titre d'ouverture, elle fait toujours autant merveille. Ce titre à la structure classique repose sur un riff entêtant, du SPOON pur jus. Le 2ème morceau, plus ambitieux, met avant l'évolution du groupe. "Whisperi'lllistentohearit"..." tout en crescendo, fourmillent de petits sons bien produits. L'album forme un bloc homogène, difficile de sortir un titre phare même si "Can I sit next to you", "First Carress" et "Shotgun" sont les plus efficaces et accrocheurs.
Les Texans baissent parfois de régime (voilà pourquoi HOT THOUGHTS n'atteint pas les sommets de GA GA GA GA GA et KILL THE MOONLIGHT) : "Pink up", en partie instrumental, ne décolle pas vraiment. Sur leur album le plus expérimental, SPOON termine par un "Us" déroutant et jazzy : cuivre et bruit de klaxons.
Les américains, trop rares en France, prennent toujours un malin plaisir à sortir des sentiers battus pour clôturer leurs albums. 

Une chronique de Mr Caribou


Morceau préféré :                         Hot Thoughts


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :