vendredi 23 décembre 2016

Stoned Diplodocus – s/t



Stoned Diplodocus – s/t
L'étourneur 
8/10

Voici un album bien complexe et légèrement barré comme le nom de son groupe le laisse supposer. Le terme d’album est d’ailleurs complexe à définir car il est juste composé de 5 titres mais le tout avoisinant tout de même les 40 minutes, à la vue de ces chiffres on s’attend donc plus à du Post-rock que du Crust des familles.

Et il faut rentrer dedans, ça demande une préparation, un contexte, être au calme… Mais pour apprécier les conditions doivent être idéales.

Le spectre musical des caennais, dans leur style, est super large au point que dans un même morceau on a l’impression d’entendre deux ou trois titres différents et parfois même très différents. On rencontre parfois un son 70’s rappelant Kadavar avec des plans de guitares originaux et une réverb atmosphérique, parfois c’est plus Math-Core façon Totorro comme sur la première partie de Paxton ou parfois plus aérien comme sur Deep Low ou Attila qui explore le déluge sonore en son milieu. Le chant est rare, on le croise un peu sur They Live ou Empress, loin, en complément sans jamais jouer les premiers rôles. Les morceaux se savourent donc, nous plongeant dans leurs univers, leurs atmosphères si singulières (le fin d’Empress…)

Difficile d’accès au départ, Stoned Diplodocus, peut, par moments, approcher le superbe et nous emmener totalement avec lui. La seule condition est d’être à fond dedans, le faire au casque est d’ailleurs un des meilleurs moyens, les voir en live aussi très certainement.


https://www.facebook.com/etourneurassociation/
http://etourneur.bandcamp.com/
https://associationletourneur.wordpress.com/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :