jeudi 15 décembre 2016

Interview - Steve'n'Seagulls

C’est lors de leur tournée automnale et leur passage au Chabada à Angers que j’ai pu rencontrer Remmel et Puikkonen respectivement chanteur / guitariste et batteur du groupe finlandais. Deux personnages simples malgré le succès grandissant du groupe qui ont offert quelques minutes plus tard un set d’une énergie folle, plein de bonne humeur, d’une générosité communicative et d’une complicité impressionnante. 

Pour ceux qui auraient raté le train Steve’N’Seagulls il est en temps de se mettre au parfum et de découvrir ce groupe finlandais qui reprend à la sauce Bluegrass – country les classiques du rock et du métal passant d’ACDC à Metallica, Rammstein et autres Led Zeppelin.

Remmel (fan de Raised Fist) et Puikkonen


J’avais en tête que le Bluegrass sonnait plus avec la chaleur du sud des États-Unis et les rives du Mississipi. Comment venant de Finlande en êtes-vous arrivés à jouer ce style de musique ?

Puikkonen : Peut-être que ça vient des instruments que l’on joue et de nos différentes influences, le folk, la musique traditionnelle Finlandaise, le bluegrass, la country et d’autres trucs du genre.


Vous jouiez de ces instruments avant ?

Puikkonen : Oui une partie, on a joué tous les styles de musique ensemble il ya 10 ans. Maintenant on a rajouté le banjo, la contrebasse et l’accordéon. On avait envie de jouer autre chose et on a commencé à découvrir d’autres styles et jouer différemment.

Vous jouiez dans des groupes de métal avant ?

Remmel : Oui certains d’entre nous ont joué dans des groupes de métal ou de rock et bien sûr on a écouté beaucoup de métal plus jeune.

Et actuellement vous avez d’autres groupes en parallèle ?

Remmel : Non, actuellement on ne se consacre qu’à Steve‘n’Seagulls, on a vraiment pas de temps à côté.



Vous êtes sur une tournée de 10 dates en France, des passages télé, avant ça des festivals… Etes-vous surpris de l’engouement autour du groupe ?

Remmel : On est contents mais aussi surpris de voir qu’autant de gens viennent nous voir en France que ce soit en club, comme ce soir, ou en festival.

Puikkonen : On est très fiers que les choses se passent comme ça pour nous en France.

Est-ce la même chose ailleurs ?

Remmel : Oui on avait déjà joué trois fois en France, 5 en Angleterre et c’était super. Après les passages en France on part en Allemagne, Autriche puis Pays Bas. Et il semble que les concerts soient pleins, pas toujours complets mais beaucoup de gens viennent nous voir dans tous les endroits.

Puikkonen : On est quand même surpris de voir des salles importantes complètes comme ce fut le cas il y a deux jours à Paris.



Vous avez déjà tourné aux Etats Unis ?

Puikkonen : Oui trois fois

Remmel : Les gens étaient plutôt intéressés par le groupe. On jouait dans des petites salles et avons fait quelques festivals mais la réception était plutôt bonne.

Et vos habits de scène rappellent directement les farmers américains…

Remmel : Oui c’était d’ailleurs pratique qu’il fasse beau pour qu’on puisse mettre nos shorts. Mais en fait pour nos habits c’est plus le coté fermier en général plutôt que les fermiers américains.



Quel est le retour des groupes dont vous avez fait les reprises ?
Remmel : On n’a pas vraiment de retour en fait, juste Nightwish, ils ont aimé la version de Wishmaster que l’on a faite. A la fin de l’été on a aussi rencontré Vinnie Paul de Pantera, on a joué dans plusieurs festival avec lui et son nouveau groupe et il bien apprécié notre version de Cemetary Gates.

C’est marrant que peu de groupes vous parlent des reprises que vous faites d’eux…

Remmel : Je pense qu’ils sont déjà très occupés avec leurs propres affaires !

Comment choisissez-vous les titres que vous reprenez ?

Puikkonen : En général on a quelques idées mais à chaque fois c’est une surprise quand on commence à les reprendre car le problème vient de notre son qui les rend totalement différentes. Donc si on trouve que ça fonctionne on continue à bosser dessus.

Remmel : Bien sûr on pense au fait que ce serait cool de faire telle chanson ou telle autre mais le fait est que certaines, malgré le fait qu’elles soient intéressantes, entre nos instruments elles ne sont pas forcément bonnes.



Et comment se fait aussi le choix des groupes que vous reprenez… pas de Motörhead…

Remmel : Certains aiment Metallica, d’autres Pantera et la plupart des envies nous viennent de groupes ou morceaux de quand on était jeunes dans les années 90 et fin des 80.

C’est d’ailleurs surprenant de retrouver du Foo Fighters et du Offspring…

Remmel : Je me souviens qu’Offspring a cartonné en Finlande au milieu des années 90 et ça m’a marqué. Je les écoutais beaucoup à cette époque.

Puikkonen : Moi j’aime bien ce style surtout les Foo Fighters

Vous n’avez jamais essayé de reprendre des groupes du style Rage Against The Machine ?

Remmel : Ça me semble difficile. On a essayé Sepultura et c’était compliqué mais on a des idées dans ce style.

Puikkonen : En fait on a un très mauvais phrasé rap…

Remmel : On a essayé une chanson des Beastie Boys…

Puikkonen : C’était Sabotage et elle sonnait plutôt bien !



Comme Apocalyptica, vos compatriotes, qui faisaient des reprises de Metallica, n’avez-vous pas envie de faire vos propres morceaux ?

Puikkonen : Oui on bosse dessus. On a environ 1 heure de morceaux à nous qu’on joue parfois sur scène et le retour est bon. C’est quelque chose que l’on veut faire, sans trop se mettre la pression mais c’est tout de même un challenge pour nous d’avoir nos propres morceaux.



J’avais une question pour essayer de comparer le groupe soit à O’Brother soit à Rembobinez S’Il Vous Plait ! mais mon anglais n’a pas permis d’exprimer la grande finesse de cette question…

Donc passons… une fin d’interview type a-t-il Bon Goût ? sera plus judicieuse…

L’album que vous avez le plus écouté ?

Puikkonen : Blood Sugar Sex Magic des Red Hot Chili Peppers
Remmel : Harvest de Neil Young

Si vous ne deviez garder qu’une chanson ?

Remmel : Neil Young – Love and only lovede Neil Young sur l’album Ragged Glory de 1990
Puikkonen : Trop difficile d’en citer une.

Votre endroit préféré sur Terre

Puikkonen : A la maison, surtout en ce moment !
Remmel : Dans la ferme de mes grands-parents dans ma ville natale en Finlande. C’est ce que j’appelle mon Chez Moi.

Vous vivez où en Finlande ?

Puikkonen : Deux d’entre nous à Helsinki et le reste dans le nord et le centre.

Sport ou sportif préféré ?

Puikkonen : Le Hockey sur glace bien sûr ! la boxe aussi et je dirais Patrick liney (gardien de foot anglais)
Remmel : Le hockey bien sûr et Patrick Roy des Montréal Canadiens.

Vous vous êtes amusés sur votre clip avec l’équipe féminine nationale !

Puikkonen : C’est une idée amusante, on a essayé mais il ne pouvait pas y avoir de challenge, elles sont trop fortes !

Si vous pouviez faire votre all star band :

Puikkonen : Flea à la basse
Remmel :       Neil Young au chant
Jimmy Page
John Bonham à la batterie
Et John Paul Jones

Et je serais certainement à côté de la scène à leur passer les guitares !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :