mercredi 24 février 2016

IGGY POP - Post Pop Depression



IGGY POP - Post Pop Depression
8 / 10

Iggy Pop, icône punk avec ses furieux Stooges et légende du rock à la carrière imposante, signe son retour quatre ans après un album solo constitué essentiellement de reprises de chansons françaises. L'iguane a eu l'idée lumineuse de s'associer à une autre figure emblématique du rock des 20 derniers années, Josh Homme, fondateur de Kyuss et Queens Of The Stone Age.

Enregistré dans les studios du géant rouquin dans le désert à Joshua Tree, Post Pop Depression marque le retour d'un Iggy Pop inspiré. Les influences des deux hommes se marient à merveille, voix lancinante et grave pour l'un, riffs de guitare singuliers et si caractéristiques pour l'autre. Le rythme n'est pas effréné, la majorité des morceaux sont plutôt mid tempo, rappelant parfois le son brut des Desert Sessions, réunions de musiciens dont Josh Homme fut l'instigateur. Parfois stoner comme sur le titre inaugural "Break into your heart", l'album du super-groupe (Matt Helders des Arctic Monkeys et Dean Fertita de QOTSA complètent le casting) reste marqué par l'empreinte d'Iggy Pop dont le mimétisme avec David Bowie est parfois saisissant. C'est le cas sur l'excellent "Gardenia" dont le chant et la rythmique rappellent l'artiste caméléon disparu en début d'année. "American Valhala" étonne avec son intro aux sonorités asiatiques. L'auditeur est parfois pris par surprise et le rock du duo Iggy / Homme nous emmène parfois dans des contrées inattendues : les chœurs féminins et la valse clôturant "Sunday", gimmick de piano sur "Chocolate Drops" et "Paraguay", dernier morceau d'un opus se terminant par les hurlements stoogiens de l'iguane.

Les super-groupes accouchent souvent d'albums décevants. Une dream team ne garantissant en rien la qualité de la production, ce Post Pop Depression accrocheur fait au contraire souvent mouche, le rock du désert de Josh Homme redonnant un second souffle à la légende Iggy.


Morceau préféré :    Gardenia


une chronique de Mr Caribou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :