mardi 28 avril 2015

Good Riddance - Peace in our time



Good Riddance - Peace in our time
Fat Wreck Records
8.5/10
L'heure est de toute évidence aux retours ou d'une façon plus générale je dirais que la vieille génération des années 90 est toujours active et reprend sérieusement du service, preuve en est avec ce nouvel album de Good Riddance mais aussi la sortie quelques jours avant d'un Strung Out, de Millencolin, Agnostic Front, Baby Chaos, Therapy, Faith No More... 
Et ce pour mon plus grand bonheur quand le résultat est aussi bon.

Good Riddance revient donc après une interruption de 8 années. Russ Rankin, son chanteur, n'est pas resté inactif puisqu'il a officié durant dans Only Crime (3 albums dont un l'an passé), allstar band avec notamment Bill Stevenson. Ce retour s'effectue dans de bonnes conditions puisqu'elle se fait avec le line up de A comprehensive Guide to modern Rebellion et Operation Phoenix.

Peace in our time est un album incisif dans la lignée de la discographie du groupe de Santa Cruz avec un mélange de morceaux plutôt musclés et agressifs (disputatio et shiloh) et mélodiques (glory glory ; Contrition). Rappelant parfois The Descendents (Grace and virtue - Washed Away) bien plus qu'auparavant d'ailleurs, ce nouvel album est plus orienté punk mélodique rapide le rapprochant notamment du dernier en date My Republic. Russ ayant peut-être conservé son surplus d'énergie pour Only Crime qui est bien plus énergique. Au total 14 titres pour une durée assez courte avec des titres tournant autour des deux minutes. Il n'y a pas de titre qui se détache et l'ensemble est vraiment très homogène dégageant au passage une atmosphère de nostalgie d'une certaine époque.

Enregistré au Blasting Room par le duo Stevenson/Livermore, le lieu incontournable de cette dernière décennie à l'image du Motors Studio de Ryan Greene dans les 90-00's le son de Peace in our Time est juste excellent.



C'est donc un grand plaisir de retrouver Good Riddance dans un registre où il est très fort. Ce nouvel album est une vraie réussite et marque le retour d'un groupe influent. Et même s'il a officié durant tout ce temps dans Only Crime dans un registre très proche c'est intéressant de retrouver Russ Rankin au sein de sa formation de prédilection.


Mon morceau préféré :      contrition



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :