lundi 6 avril 2015

Eleven Coaster - human and robots



Eleven Coaster - human and robots
autoproduction
7/10
11 coaster est un groupe de Metz qui joue un rock indé énergique. Le trio vient de sortir son premier album et revendique des influences punkrock de Bad Religion, NoFX à Brand New. Dans les faits c'est un peu différent parce que la vitesse ne prime pas sur Human and robots mais ce sont plus mélodies et mélancolie qui sont les deux grands vecteurs de cet album. Eleven Coaster maîtrise bien son coté mélodique et propose des titres intéressants et très bien écrits rappelant parfois Mohawk que j'ai chroniqué récemment.

La voix principale est singulière, assez haute, et j'ai eu un peu de mal à m'y faire au début mais force est reconnaître qu'elle s'adapte parfaitement au style et rajoute en sensibilité. J'aime beaucoup too many ways to die avec sa rythmique facile et entraînante tout comme For consumerism's sake qui montre un joli savoir en terme d'écriture de chanson.

Cependant je suis moins fan des titres en français et commencer l'album par Pan est un sacré risque puisqu'il n'est pas hyper représentatif de l'album. Ce n'est pas un mauvais titre, bien au contraire, il me rappelle Saez avec un coté possédé et écorché. Je l'aurais juste placé plus loin dans l'album car en débutant par celui-ci on s'attend à avoir un album dans ce registre ce qui n'est pas vraiment le cas car une grande majorité des titres est plus portée sur la sensibilité (In god we distrust). Le deuxième titre en français de la boue sur les lèvres passe plus difficilement pour moi tout comme Behind The Falls et décidemment je trouve le groupe plus efficace en anglais.
Par contre à la différence d'autres groupes l'album ne ramollit pas à la fin et ce malgré 14 titres et Dave's cut arms  est un très bon titre efficace en powerpop.

Human and Robots est donc un bel album sur lequel Eleven Coaster balance quelques titres mélodiques très bien écrits avec une belle sensibilité.

Mon morceau préféré :              Too many ways to die






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :