mercredi 3 décembre 2014

Burning Heads - choose your trap


Burning Heads  - choose your trap
Opposite prod
9/10
Je crois que je pourrai commencer toutes mes chroniques des nouveaux albums des Burning Heads en annonçant qu'il s'agit d'un évènement. Oui les Burning Heads est mon groupe préféré, celui qui m'a fait aimer le punkrock, celui qui m'a montré qu'il n'y avait pas qu'en Californie qu'on pouvait envoyer ce style avec talent et, à chaque nouvel album, je suis toujours autant emballé à l'idée de le découvrir.

Cela fait désormais 25 ans que les Orléanais sont dans la place et pour cette occasion le groupe s'offre un album de 25 titres coupé en deux parties : une punkrock et une reggae. La pochette est super belle ce qui change de certains de leurs albums (Bad Kind... notamment ou dans une moindre mesure Spread the fire) et le vinyle est juste trop classe.

J'ai déjà chroniqué le petit EP précurseur de Choose your trap on y retrouvait déjà Keep On Dancing, et plus le temps passe plus j'adore ce morceau. Le chant de Pierre y est plus rugueux et ça rend vraiment bien. Too Many Kisses et Pop A Pill sont aussi d'excellents morceaux plus légers en mid-tempo. Je me répète mais les Burning Heads est certainement le meilleur groupe pour jouer des chansons punkrock en mid tempo, plus le temps passe et plus j'en suis certain. Plus le temps passe et plus ils font de morceaux comme ça aussi me direz-vous.

Dans le registre j'aime beaucoup aussi Voice of the voiceless et Choose my trap.
Brakeless, un peu moins bon malgré le fait que ce soit Thomas au chant, sa voix n'est pas trop mise en avant, ça n'aide pas. Pourtant alterner les chants c'est plutôt intéressant. Tears and Blood ne m'emballe pas non plus que ça heureusement que Lie To Me et What did you expect viennent ajouter une grosse dose de testostérone dans l'opus. Ce dernier morceau me rappelle d'ailleurs au bon souvenir de Fuck LP.
Pour cet anniversaire Tony de The Adolescents vient prêter sa voix sur le titre stick our heads up high !  On sait que les deux groupes sont très proches et on connaît l'estime que Pierre et ses acolytes portent au groupe californien. D'ailleurs leur collaboration sur un split commun en 2009 est un excellent moment de musique.

Les derniers 10 morceaux sont dans la lignée opposite, avec un fin mélange de dub et de reggae. Je suis certes moins fan mais ça passe tout de même tout seul notamment Party et slow Down les plus sympas à mon goût.


C'est donc un très bon album des Burning Heads, et n'oublions pas ces 25 années de carrière, c'est juste énorme. Enorme de voir qu'ils sont toujours au top sur album comme sur scène. Nous devons juste être fiers et heureux d'avoir un groupe de ce calibre par chez nous.


Seul bémol:  son prix avec frais de port qui s'élève à 27.5€. J'avais pourtant en tête le fait que le groupe faisait l'effort de vendre ses albums à prix abordable surtout depuis leur passage en autoprod grâce à leur structure Opposite Prod. Même pour un double vinyle ça me fait un peu mal au fondement, ok il reste la possibilité de le prendre en concert mais il faut aimer attendre...

Mon titre préféré:           Pop A Pill









Au passage, dans la suite,  je propose mon top 5 des albums des Burning Heads.


1- Super Modern World - 1996



2- Be One With The Flames -1998




3- Taranto - 2003


4- Dive - 1994




5- Escape - 1999


3 commentaires:

  1. J ai eu l'album pour 13 euros aprés un concert, j'avais plus que ça en poche
    toujours aussi partageur les burning
    Longue vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la solution de l'album en concert est très certainement la meilleure en plus c'est bien plus sympa !

      Supprimer

Votre avis :