lundi 23 décembre 2013

Sparkrow – back in town


Sparkrow – back in town
Backwash / A l’ombre de cette vie
7.5/10
Haut lieu du foot collectif intelligent et de la bombarde, Lorient est bien moins réputé pour son vivier musical rock’n’roll. Sparkrow débarque donc de la cité du Morbihan avec un 6 titres et j’ai l’étrange impression que c’est peut être le seul groupe de la ville des merlus que je connaisse.
Back In Town est donc un joli petit EP qui nous permet de prendre une petite dose de streetpunk mixé avec un chant hxc oldschool. Party Time, le premier morceau, nous offre une petite intro intéressante avant une mise en jambe emmenée par un chant qui me rappelle, sur les premières minutes, celui de Duane Peters de Us Bombs. Truth In My Head révèle une autre identité avec un chant plus old school, sorte de mélange d’influences entre Roger Miret d’Agnostic Front et Ray Cappo de Better Than A thousand, derrière ça joue bien et c’est fédérateur.  Pour les vieux qui suivent les Rêveries, Sparkrow ressemble par moments  aux feux Rablastones en plus posé. Paranoia et still want more se veulent être des titres plus classiques dans un registre mélodique qui rappelle les anciennes références punkrock avec une rythmique au tempo modéré. 6 titres qui, au final, passent relativement vite avec un  bon morceau pour conclure : Another Positive HxC song. Un texte certes classique pour un morceau de ce style mais il reprend les grandes lignes de ce que l’on aime au final chez ce groupe : des mélodies fédératrices et une modulation dans les chants qui évitent aux titres d’être trop linéaires. Et puis la touche humoristique en toute fin est sympa et me rappelle le run the 8°6 et vomi ton kiri de Seven Hate

Un 6titres efficace pour Sparkrow qui signe ici son 2ème EP si je suis bien informé. Il va permettre au groupe d’accroître, j’espère, sa notoriété et pouvoir tourner aux quatre coins de la France.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :