mercredi 11 décembre 2013

Castles – truth or fiction ?


Castles – truth or fiction ?
Palm reader – black basset records
9/10
Castles est un groupe Belgo-Britannique qui sent très bon les vapeurs d’outre atlantique. Le son, autant le dire rapidement, est extrêmement bon avec une très grosse puissance et un son de batterie parfait. C’est Kurt Ballou, le chanteur de Converge, qui l’a enregistré dans le Massachusset, un mec qui s’y connaît en gros son…
Je découvre donc ce groupe avec « Fiction or truth ? » qui est le deuxième album du groupe après « you, the organ grinder » sorti en 2012.
La pochette fait preuve d’originalité quelque part entre Justin(e) et Sports avec une mise en scène qui sont bon les copains, les tacles et la mauvaise bière. Elle cache aussi très bien ce qu’elle contient.
Parce que Castles joue fort et bien et pas vraiment une musique aussi accessible qu’une partie de foot de district.
Car s’il fallait classer Castles, je sais que c’est pas beau mais j’oserais dire qu’il se situe pas très loin d’un Fugazi et d’un Hot Water Music le tout dopé aux hormones de taureau. Le groupe manie parfaitement passages violents et passages mélos tout en gardant un coté noisy. D'ailleurs cette facilité à alterner dans les deux registres est déconcertante car il maîtrise parfaitement ces registres.
Plutôt que de parler d’influences je ressens ce coté noise à la Fugazi très présent (Palm Reader ou untame) avec un chant plus lourd et une section rythmique impressionnante. Et puis parfois le groupe me fait aussi penser aux catalans d’Aina par la capacité à créer de belles mélodies finalement pas si simples  (we are fascinated - boneshaker).
C’est donc une très bonne surprise qui devrait ravir tous les fans de noise et qui ont eu aussi un petit coup de cœur à l’époque pour les groupes émo un peu burnés. Au passage, il est encore dispo à prix libre sur leur bandcamp… ce qui n'empêchera pas de préférer la superbe version vinyle. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :