vendredi 5 octobre 2018

BIAS / TALK SHOW HOST / CHUMP – split




BIAS / TALK SHOW HOST / CHUMP – split
PCT Musique
3/5

Déjà le 4ème split mélangeant groupes canadiens et européens pour le label Québecois PCT Musique. J’avais chroniqué et bien aimé celui de Mr Godson et Rock’n’roll Television, celui de Brigue et The Reverend Powell Orchestra était intéressant aussi par contre j’ai moins aimé celui de Notépok et Bauxite. Ce quatrième volume déboule donc dans un rythme effréné seulement trois mois après le précédent.

Dans ce nouveau split on retrouve cette fois-ci trois groupes dont BIAS, que l’on connaît bien ici, les canadiens de Talk Show Host, qui ont sorti l’un des meilleurs EP de l’année dernière et les belges de Chump que je découvre à travers cette sortie.

Commençons par Talk Show Host, super groupe de Toronto qui joue un punkrock mélodique vif et catchy, Skull and bones est un très bon morceau qui me rappelle des groupes comme Cooper ou Hagfish, leur second (The long way home) est pas mal non plus je trouve le tempo original et quelques parties vocales m’accrochent bien.

Chump vient de Liège et leur punkrock est nerveux avec des chœurs agressifs qui donnent du dynamisme (not my president). Tony Sly le deuxième titre rend hommage au chanteur de No Use For A Name, c’est bien intentionné avec des textes sympas mais je trouve le titre un peu brouillon notamment le chant qui monte haut et a réussi à me perdre.

Bias de Toulouse a l’honneur de conclure le split et le fait plutôt bien. Be water My friend est un morceau à la fois énergique et mélodique, bien écrit avec des riffs sympas, dommage que le son ne soit pas top. Walls Of Darkness est plus sombre, le chant est distant, on y trouve des samples, la batterie tabasse comme une machine et l’ensemble est vraiment bon.

Un split à découvrir, qui plus est en prix libre sur le bandcamp de PCT, on loue une nouvelle fois la bonne idée de cette série qui va permettre à pas mal de monde de découvrir des groupes d’ici et là -bas.

J. NeWSovski






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :