lundi 22 octobre 2018

KALEB STEWART – Tropical Depression




KALEB STEWART – Tropical Depression
Sound of subterrania / No Reason Records
7.5/10

Kaleb Stewart est un artiste de Floride, de Gainesville, haut lieu du rock américain qui a vu naître des groupes comme Hot Water Music, Against Me ! ou Less Than Jake. Il a joué auparavant dans As Friend Rust groupe d’émo punk qui m’avait laissé un bon souvenir il y a 15-20 ans. Il officie désormais en solo.

Tropical Depression est son deuxième album. Le premier se voulait introspectif et teinté folk alors que celui-ci est marqué politiquement notamment par les événements de Ferguson (avec le meurtre d’un manifestant noir par un flic blanc).

Il y a chez Kaleb Stewart quelque chose qui me rappelle Franck Turner. Un mélange de folk indie marqué par les influences punkrock. Il est extrêmement plaisant à écouter, plein de douceur et de mélancolie et diffère des autres albums solos de chanteurs par un backing band qui évite la redondance. On a donc une batterie, une chanteuse qui fait certains chœurs, un piano, une basse et une guitare électrique.

L’ensemble des 10 titres est homogène, aucun morceau ne se dégage vraiment et c’est peut-être ce qui manque au final mais c’est tout de même un bel album qui s’écoute et sait se faire apprécier. Un titre comme 8th and 3rd est rythmé et c’est juste un délice à écouter quant à No Angel il fait preuve d’une belle mélancolie et d’une jolie douceur. D’ailleurs Kaleb tente d’apporter du rythme ou tout du moins de casser une certaine routine en alternant un titre posé et un plus doux mais le ton apaisant de sa voix peine à cadencer l’ensemble.

On notera pour finir la pochette bien décalée (rappelant Romeo Elvis) qui marquera d’une empreinte durable cet album.

J. NeWSovski

Morceau préféré :                  Warzone




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :