mardi 10 janvier 2017

Interview - Stupid Karate

Gros coup de cœur de ces dernières semaines Stupid Karate balance sur son premier EP éponyme une simplicité et une énergie qui font plaisir à voir.







· Depuis quand existe le groupe, comment vous est venue l’idée de le monter ?

Denis : Le groupe est très récent, nous avons commencé les première répètes l'été dernier et nous sommes au complet seulement depuis trois mois. L'idée de créer Stupid Karate vient de la rencontre entre Harald (guitare) et moi-même (basse), on voulait ensemble monter une formation à la Limp Wrist. Ce qui nous plait dans ce groupe c'est leur rapidité et le côté hyper brut de leur son, le tout avec une certaine légèreté aussi bien dans leur écriture que dans leur façon d'être. Tout cela nous parle, on se reconnaît beaucoup en eux, dans leur simplicité et dans leur décontraction.

· Quelles sont les influences communes que vous avez ?

Nos influences communes sont à chercher aussi bien dans la musique que dans le cinéma des années 1980. On est fans de Reagan Youth, Dead Kennedys ou MDC mais aussi de Frankenhooker, Chromosome 3 ou Over the Top.



· D’où vient ce choix de nom bien provocateur ?

Tu trouves que ça sonne provocateur ? C'est plus une blague en fait qu'une volonté de provoquer. Dès que le groupe a commencé à composer on parlait souvent de films ayant marqué notre jeunesse : Mister Dynamite, Cyborg... Ce genre de trucs qui, au final, tournent toujours autour de la baston et des blagues bas du front. On trouvait que ça collait parfaitement avec ce que l'on était en train de jouer : une musique rentre-dedans et un peu bête. La somme de tout cela a donné naissance au nom de Stupid Karate.



· Si l’on doit comparer Stupid Karate à un film de Jean-Claude Van Damme (par exemple mais si un autre acteur vous convient mieux…) ce serait ?

Wow ! Dure comme question ! JCVD est vraiment une de nos idoles. Kickboxer, Full Contact, Universal Soldier... Autant de films cultes. Si on devait n'en sélectionner qu'un ce serait Bloodsport, évidemment, le meilleur film américain du genre. Seulement je ne pense pas qu'il y ait véritablement un lien entre Bloodsport et Stupid Karate mais, ce qui est sûr, c'est que ce film fait l'unanimité dans le groupe. Pour répondre à ta question, on pourrait nous comparer à Full Contact, dans ce film y a de bonnes bagarres urbaines. C'est assez proche de notre univers musical.




· Avec quels groupes avez-vous des affinités ou avez-vous apprécié jouer ensemble ?

On a que quelques mois d'existence donc on a jusqu'ici fait que peu de concerts. Notre premier était en septembre dernier avec Verbal Razors et Jodie Faster, le deuxième en octobre avec Mister X et Triple X. On se reconnaît un peu dans chacun de ces groupes pour des raisons diverses. On aime beaucoup le trash de Verbal Razors, le fast punk de Jodie Faster, le punk désabusé de Mister X et le punk rentre-dedans de Triple X.

· Le coté Old school dans la musique mais aussi avec la pochette N/B, la mouche, le décalage… Tout ça est travaillé, vous semblez préférer les choses simples et directes ?

Travaillé oui car Harald est graphiste et, dès le départ, on a voulu créer avec lui un univers qui sorte du cadre musical. Cela passe par nos clips et nos visuels. On voulait rendre hommage aussi bien aux vieux fanzines punks à travers la pochette du premier EP qu'aux films des années 1980-1990 à travers nos clips. On pense d'ailleurs à sortir notre propre fanzine. Et, oui, clairement on se définit comme un groupe simple et direct. On tient à être dans l'instant, à aller vite aussi bien dans nos compositions que dans notre organisation. On évite de trop se poser de questions, on fait le plus dans la mesure du possible, on réfléchira après.




· Quels sont les retours que vous avez eu sur votre EP, et sur vos concerts ?


Je fais de la musique depuis une douzaine d'années et je trouve que ça devient de plus en plus compliqué d'avoir des retours, même quand tu envoies un CD physique à différents webzines. Il y a une multitude de sites spécialisés mais la majorité reçoit, j'imagine, trop de sollicitations, du coup ils ne répondent pas. On a eu pour l'instant qu'une dizaine de chroniques je dirais et, bizarrement, essentiellement de l'étranger. Les retours sont positifs, le côté revival punk des 80's semble plaire. J'en profite pour te remercier car dès le départ tu as parlé de nous, tu nous as soutenu en écrivant une chronique et en nous proposant d'être sur une de tes compilations, vraiment c'est super chic de ta part. Merci !

Pour les concerts les retours sont unanimes sur un point : ils sont trop courts. Faut dire qu'on ne joue que 12 à 15 minutes. C'est un format que j'apprécie beaucoup mais on va essayer de pousser jusqu'à 20 minutes. On a de nouvelles compos en cours, ainsi qu'une reprise en cours de Pet Sematary des Ramones, on devrait être bon pour nos concerts de janvier.



·  Quels sont vos objectifs pour 2017 ?

Enregistrer un nouvel EP rapidement et faire un maximum de concerts ! Si vous lisez ces lignes et organisez des trucs, n'hésitez pas à nous contacter : 
stupidkarate@gmail.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :