vendredi 20 juillet 2012

Poésie Zéro – L’album bleu



l'album bleu - 2012
bonne attitude - 2011

Poésie Zéro – L’album bleu
Poésie Zéro – Bonne attitude
7/10
J’ai découvert le nom de ce groupe il y a très peu de temps, c’était même lors du Super Tour lorsque son chanteur est venu pousser la chansonnette avec Santa Cruz sur scène. Il faut dire que Fikse, car il s’agit de lui, n’est pas non plus un inconnu. On le connait en tant que batteur de Maladroit mais aussi de Justin(e). Au-delà du nom plutôt bien choisi, ce qui caractérise le groupe c’est ce coté décalé avec des paroles dignes de Didier Super. Second degré à fond, Poésie Zéro ne peut laisser indifférent.
M’étant procuré deux albums en même temps je vais essayer de les chroniquer ensemble, sachant qu’ils se ressemblent beaucoup et qu’il n’y a pas d’évolution frappante entre les deux malgré leur année d’écart. Tout d’abord j’adore le nom du nouvel album : l’album bleu. La pochette est verte. Ce décalage annonce tout de suite la couleur !... « Constamment sous C » provocateur, à l’image du groupe, entame de façon énergique ce dernier opus, il me rappelle d’ailleurs le morceau de Justin(e) du split avec Santa Cruz : « gosses de riches sous coke ». Les ressemblances c’est aussi le credo des parisiens, certains vont hésiter entre clin d’œil et plagiat, avec le CV des membres du groupe je parlerai plutôt d’hommage notamment à NoFX ou Guerilla Poubelle (« barricade rebelle »). L’hommage est encore plus prononcé sur « dans le souterrain » sur l’album bonne attitude qui est une version francisée du titre de Sick Of It All. Idem sur l’album bleu, il y a une version punk d’une chanson de Tryo (« la oï de nos campagnes »). C’est amusant à écouter. Sur pas mal de titres on retrouve des riffs de NoFX, empruntés à Dinosaurs will die, Linoleum ou encore Eddie Bruce & Paul. Arrêtons-nous un peu sur les thèmes abordés, la presse spécialisée (« Rock One » et « My Rock ») en prend un peu dans la gueule et c’est ma foi mérité, la pub mal placée et difficile à interpréter (« coca cola »), les chansons courtes décalées (« hip hop » et « wow »), les chansons démagos faciles (« policier » et « boulot ») et la provoc directe (« va niquer ta mère », « non ce n’est pas le fait » chanson très proche d’ailleurs de Didier Super ). J’aime beaucoup aussi « américain », rythmé et énergique.
Ces deux albums sont dynamiques et surtout très funs par contre leur écoute mérite de maîtriser totalement le second degré, voire plus. Musicalement c’est vraiment très bon et très bien fait, façon école américaine. Ma préférence va cependant pour Bonne Attitude, plus homogène. L’Album Bleu, quant à lui, est à prix dérisoire sur bandcamp (2€).

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :