lundi 22 août 2016

BOUNCING SOULS – Simplicity



BOUNCING SOULS – Simplicity
Rise Records
7.5/10

Si le terme skatecore est né dans les années 90 de l’association de certains groupes avec les B.O. des VHS de skateboard, le terme de BMXcore n’a jamais vu le jour. Et pourtant s’il y a bien un groupe qui est passionné de BMX et l’a souvent mis en avant dans ses clips c’est bien The Bouncing Souls.

Bouncing Souls est aussi un groupe influent et charismatique dans la scène, mais il n’a jamais été aussi bon, à mon goût, que lorsqu’il joue des titres en mid-tempo enchaînés avec de bons titres rapides. Et c’est ce que j’espère en commençant l’écoute de Simplicity, ce mélange de douceur et de

Il commence de manière explosive avec deux titres énergiques Driving all night et Euphoria avant de baisser de rythme et offrir des morceaux plus lents mais plus posés faisant la part belle aux mélodies. Certains diront que le groupe a perdu de sa superbe mais il a aussi pris de l’âge, muri et s’est apaisé, je dirais aussi que son public aussi, le groupe a plus de 25 ans de carrière…
Certains morceaux sonnent très pop, Satellites par exemple, plus lent et plein de chœurs ainsi que Tighrope titre catchy par excellence.
Mais quelques fulgurances rappellent au bon goût du passé glorieux du groupe New Yorkais c’est le cas de Writing On The Wall ou Up To Us au texte fédérateur et à la rythmique atypique. J’en tirerai cette réplique : « When the music played I was never alone ».


Simplicity est un album qui se démarque des précédents par son nombre conséquent de titres plus lents en mid-tempo parfois pop mais l’ensemble me plaît plutôt bien car le groupe a toujours eu cette capacité d’écrire de très beaux titres

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :