dimanche 1 novembre 2015

Maladroit - Freedom Fries and freedom kisses


Maladroit - Freedom Fries and freedom kisses
Guerilla Asso
8.5/10
C'est marrant car la semaine dernière je réécoutais ce fantastique groupe de Hip hop qu'est Assassin et lorsque, dans l'homicide volontaire, Rockin Squat chantait : "Il faut arrêter l'émancipation des chansons à thèmes traitant des réalités mettant en danger le système, vraiment, je ne pense pas qu'une chanson pourra changer la condition des Hommes...". J'ai eu curieusement une pensée pour Maladroit.
Car Maladroit a compris le message et opté pour le coté déconne, le coté futile assumé, des chansons, des textes qui ne font de mal à personne. Maladroit c'est le groupe cool par excellence qui s'évertue depuis quelques années désormais à prodiguer du punkrock mélo sirupeux et déconneur.
Ce nouvel album, le deuxième en fait, regorge de morceaux aux titres plus qu'équivoques : She hates Foo Fighters Too, You are my han Solo, Run Like Tom Cruise... soit quelques références multiculturelles que les groupes américains, en général, aiment aussi citer.

Avant de se jeter sur Maladroit il faut rentrer dans le concept. Les choses plus sérieuses sont réservées aux groupes dont les membres sont issus : Guerilla Poubelle et Dead Pop Club. On sait que les mecs sont fans de SF, de jolies filles et de mini golf et Freedom Fries compte bien nous le rappeler. En tous cas pour les deux premiers points.
Et autant dire rapidement qu'il se déguste et s'écoute en boucle car malgré 13 titres il ne fait que 23 minutes... Mais durant ce court laps de temps on a le droit à une bonne décharge de titres accrocheurs à souhait et ça commence directement par She Hates FF too, sur une rythmique à la Ramones. J'apprécie, comme sur le précédent album et les eps, l'alternance des deux chants d'Olivieret Till mais je regrette tout de même un titre à l'image d'Un concert à l'appart et son alternance Français / anglais qui était tout simplement géniale.
L'album est donc plein d'excellents titres I missed the first band met notamment en avant le talent de song writing du groupe qui toujours autant intéressant sur ce genre de titre en mid tempo. D'ailleurs à ce titre The Hitler of pop punk love songs est un super titre, parfois un peu barré mais très bon. Peut être moins fan de Jennifer Lawrence, trop sucré à mon goût même si j'apprécie la power pop de Weezer, dont ce titre se rapproche beaucoup.

Vous l'aurez compris, on prendra Maladroit comme il est, comme un side-project de défoulement qui commence à se faire son petit bonhomme de chemin. Le coté pop punk est revendiqué et assumé avec des textes très second degré. Moi j'adore.

Morceau préféré :  The Hitler of pop punk love songs 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :