mardi 11 août 2015

Courtney Barnett - Sometimes I sit and think, and sometimes i just sit




Courtney Barnett - Sometimes I sit and think, and sometimes i just sit
Marathon artists / Milk Records / PIAS
8/10

Remarquée l'année dernière avec une compilation de deux EP de bonne facture, la jeune Australienne (26 ans) Courtney Barnett vient de sortir son premier véritable album, excellent de bout en bout. Largement inspiré par le meilleur du rock indépendant des années 90, ce premier opus dont le titre absurde est révélateur de l'humour et du ton désabusé de la jeune artiste, repose sur des compositions solides et un chant nonchalant, un peu traine-savate. L'enchainement des 2ème, 3ème et 4ème morceaux est une bonne synthèse de tous les styles musicaux explorés par Courtney Barnett. Tout d'abord, Pedestrian at best, attaqué pied au plancher, riff accrocheur, rappelle au bon souvenir de HOLE ou L7. An illustration of loneliness (sleepless in New York) et son refrain pop est irrésistible et euphorisant. Sur le morceau suivant, Small Poppies, plus long en bouche avec sa lente montée de guitares saturées et bluesy, l'Australienne se fait plus introspective, balançant entre CAT POWER et post rock. L'album, reposant sur une instrumentation classique, est construit sur cette variation de tempos qui en fait tout son charme.

Au final, rien de nouveau avec cette première production, mais une fraîcheur, une décontraction et une énergie qui font le bonheur de nos oreilles en cet été 2015.

Mon titre préféré : Pedestrian at best


Une Chronique de Mr CARIBOU




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :