jeudi 23 mai 2013

The Implants – from chaos to order




The Implants – from chaos to order
Cyber tracks
7.5/10
The Implants a fait beaucoup parler de lui depuis l’annonce de sa création. Formé de membres et d’ex-membres de Strung Out, Pulley, Ten Foot Pole, Voodoo Glow Skulls et Death By Stereo et basé à Los Angeles le groupe s’apparente à un AllStar Band comme peuvent l’être Me First ou the Transplants. Sans se prendre la tête le groupe joue du punkrock comme on le pratiquait sur la côte ouest des États-Unis dans les années 90 (et par effet miroir en Europe et plus particulièrement en Suède).
Niveau originalité on est loin de gagner la première place tant le groupe ressemble à un mix entre Pulley, No Use For A Name et Undeclinable mais coté fraîcheur et nostalgie c’est plutôt intéressant. Les guitares sont incisives et laissent place à quelques petits solos ou quelques tendances métal (Mutualism). Les titres se suivent toujours sur une bonne rythmique avec des plans plutôt bien sentis sans jamais tomber dans des trucs trop mélodiques.
J’espérais, en voyant le casting, un truc plus barré un peu à la Transplants, dont le nom se rapproche, mais à priori les gars avaient juste envie de jouer leur musique à eux et de passer du temps ensemble sur scène. Cet album est donc une honnête représentation de leurs discographies respectives.
A noter que l’album sort sur le label Cybe Tracks qui a été créé par El Hefe et sa femme. Ça fait au final beaucoup de beau monde !
Même s’il est loin de révolutionner le style cet album s’écoute facilement et rappelle la belle période de la fin des 90’s et l’âge d’or de Fat Wreck.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :