mardi 22 janvier 2013

Bad Religion - True North




Bad Religion - True North

Epitaph

7/10
La sortie d’un nouveau Bad Religion est toujours un évènement notamment parce que le groupe est un monument du punkrock mondial et qu’il a énormément contribué a faire progresser le style, le démocratiser. C’est aussi une influence majeure de grand nombre de groupes actuels. Les doyens californiens (moyenne d’âge : 45 ans) sont dans le circuit depuis le début des années 80 et avec 16 albums ils doivent être l’un des groupes les plus prolifiques dans le style. Rappelons aussi que Brett Gurewitz, l’un des 3 guitaristes, est le fondateur d’Epitaph, label majeur des années 90-2000 (Pennywise, NoFX, Rancid, Descendents…).



True North est annoncé comme un album rapide de Bad Religion (par Fletcher de Pennywise), en réalité ce n’est pas vraiment le cas. Il se situe au même niveau que The Dissent Of Man, peut être un peu meilleur mais est loin d’égaler le triptyque The Process Of Belief / The Empire Strikes First / New Maps Of Hell. Énergique sur certains titres comme « Fuck you » « changing Tide » ou « Land of Endless Greed » ce dernier imposant la marque de fabrique du groupe : Chant qui monte sur le refrain, chœurs et solo de Brett. Mais les californiens se montrent moins inspirés sur une petite poignée de titres « darhma and the bomb » (référence à Lost ?) « vanity »  ou la balade « hello cruel world » bien partie mais qui se meure petit à petit. Sur la fin on a le droit a une série de morceaux intéressants et sympas mais pas non plus des plus clinquants : « crisis Time », « the island » « my head is full of ghosts »… 
Même s’il arrive à la cinquantaine Greg Graffin se veut toujours un excellent chanteur avec des textes inspirés (« changing Tide »), derrière les gars sont toujours affutés, que ce soit Mr Brett, qui se fait bien plaisir sur les solos, ou  Brooks Wackerman très affuté à la batterie. Après, et même si les mecs sont des pointures, je me demande où est l’intérêt des 3 guitares ?



Certainement pas l’album le plus mémorable de Bad Religion, True North, avec sa pochette old school, se veut certes agréable à l’écoute mais n’apporte pas la fraicheur et l’énergie d’un New Maps Of Hell, pourtant assez récent. On ne se permettra pas la comparaison avec un No Control de 1989, définitivement leur meilleur album à ce jour, mais plus avec un Recipe For Hate à la qualité assez proche.



3 titres à retenir : Changing Tide; Land of Endless Greed ; True North





Au passage mon petit 
top 10 des albums de Bad Religion 


1- No Control

2- Suffer
 

3- The empire strikes first

4- Generator

5- New Maps Of Hell

6- The Process Of Belief

7- Against The Grain

8- Stranger Than Fiction

9- Recipe For Hate

10- True North

1 commentaire:

  1. Bien d'accord. Pour ma part, à part "True North", j'ai déjà oublié le reste...A l'asile les vieux !

    RépondreSupprimer

Votre avis :