mercredi 9 mars 2016

TY SEGALL - Emotional Mugger



TY SEGALL - Emotional Mugger
7,5 / 10

C'est un marronnier comme la première neige en hiver, le prolifique TY SEGALL revient avec un nouvel album, le 10ème en une dizaine d'années, sans compter les nombreux projets parallèles comme FUZZ... Le parrain du revival garage avec THEE OH SEES reste le roi du riff qui tue et de la mélodie entêtante...Mais sa musique sous influence T-REX évolue quelque peu sur cette dernière production, après un double album ambitieux "Manipulator" et une escapade acoustique "Sleeper"...Dénué de véritable tube, moins immédiat, la première écoute désarçonne l'habitué du californien. Emotionnal Mugger long en bouche constitue finalement l'album le plus expérimental du groupe...Si la voix du grand blond séduit toujours dans des refrains imparables, le son est plus alambiqué, bidouillé et déstructuré, avec son lot de guitares cradingues et de batterie lourde, comme dans l'introductif "Squealer". Le 2ème titre "Californian Hills" fait monter la sauce psychédélique avec des incursions instrumentales un peu stoner. La cohérence entre les titres est bien maitrisée avec de bonnes variations d'ambiance. Le heavy "Diversion" fait penser aux cousins germains MEATBODIES. L'album se clôture par un titre expérimental et un peu flippant, comme l'est d'ailleurs la pochette de cette dixième production. 

Emotionnel Mugger est la preuve vivante que TY SEGALL ne s'installe en aucun cas dans le moindre confort, en faisant évoluer intelligemment son garage / psyché...
Il prouve le talent d'un artiste infatigable dont on attend avec impatience le prochain projet musical, probablement déjà dans les tuyaux.

Morceau préféré :    Californian Hills


Une chronique de Mr Caribou



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :