dimanche 6 mars 2016

DWICH DISASTER - Roller Toaster (EP)



DWICH DISASTER - Roller Toaster (EP)
Autoproduction

Trio de Bourges, attention, dans le sens trois mecs qui viennent de la ville qui s'appelle Bourges, celle dans laquelle les printemps sont sympas et non pas dans le sens trois jeunes friqués qui jouent de la musique.

Dwich Disaster sort un deuxième EP intitulé Roller Toaster. From Left to right qui a la lourde charge de démarrer envoie un punkrock tendance hardcore influencé par les canons du genre (Rise Against, Good Riddance...). J'aime bien l'énergie et la rythmique. Le chant est sympa quand il n'est pas poussé comme sur le début de The Lost Hope, son passage en voix de gorge me dérange et j'ai l'impression d'entendre, hélas, le choriste de Bigblast. Cette manière de chanter n'apporte au final pas grand chose et je la trouve même plutôt déplaisante.

We're all snails démarre bien avec une modularité sur la voix assez sympa et les chœurs, même s'ils sont trop rares, apportent de l'envergure au titre. D'ailleurs sur Scandal les chœurs devraient donner des idées au groupe car ils sont vraiment intéressants et apportent vraiment un plus au morceau. Il suffit d'ailleurs de réécouter Sick Of It All, Bad Religion, Only Crime  et compagnie pour comprendre l'importance des chœurs sur ce genre de morceaux. Ca amène puissance et relief.

J'aime bien aussi le titre Gary, un titre punkrock dans l'esprit Fat Wreck des années 90, pas très rapide, plutôt bien écrit et qui se révèle efficace.

Dwich Disaster vient donc de sortir un deuxième EP intéressant et plein de promesses. Je n'ai pas trop accroché sur le chant lorsque Mat essaie de durcir le ton, les morceaux auraient gagné en simplicité sans. Manque aussi un gros son qui pète. Sinon pour le reste je suis agréablement surpris par des morceaux efficaces et plaisants et ça me donne envie de voir ce que le groupe va donner par la suite.
  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :