dimanche 21 juin 2015

Radical Failure - when everything collapsed



Radical Failure - when everything collapsed
9/10
Il y a quelques mois j'ai chroniqué un EP de Sparkrow, un bon groupe de streetpunk de Lorient. J'aime bien cette ville, la rudesse du climat, ses merlus, la prog du Gallion... Sparkrow a splitté depuis cet EP mais un des membres se retrouve aujourd'hui dans Radical Failure.

Radical Failure est, lui, établi à Rennes et je dois avouer que dès la première écoute j'ai senti le gros potentiel du groupe. Derrière une intro qui pourrait sentir le métal à plein nez, le morceau Scars annonce clairement les choses, à savoir un punkrock rugueux qui mêle classicisme mais aussi hardcore et streetpunk. Rythmiquement le groupe ne balance pas à tout va, préférant créer des titres plus emprunts de mélodies qui mettent aussi en avant la voix, vraiment efficace sur ce style.  L'ensemble est assez homogène et me rappelle un groupe américain que j'appréciais beaucoup : Vision.
When Everything Collapsed le titre qui donne son nom à l'album est un joli morceau qui met en avant la qualité d'écriture du groupe c'est aussi un bon penchant pour égaliser avec les brûlots Bloodshot et Prerogative of Youth, deux titres incisifs 

Je parle souvent d'efficacité dans mes chroniques, un vocabulaire employé que j'aimerais bien voir plus varié, mais, toujours est il, que ce mot efficace résume parfaitement l'album de Radical Failure avec un punkrock assez mélodique, pas très rapide mais bien burné quand même. C'est surtout aussi un groupe qui impose sur un premier album un style propre et d'une qualité impressionante.


Morceau préféré :  Prerogative of youth





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :