dimanche 19 octobre 2014

Weezer - everything will be alright in the end



Weezer - everything will be alright in the end
9/10
C'est déjà le dixième album pour Weezer et peut être bien le premier que je vais tenter de chroniquer. 
Weezer est un groupe que j'aime bien. L'album Bleu est pour moi un classique, un album clé qui aura apporté de nombreuses choses à la musique en général. Dans le dictionnaire le terme powerpop pourrait directement citer ce disque pour faciliter les choses. Leur second effort, Pinkerton, était aussi un très bon album, au final plus confiné, en réaction certainement au succès de son prédécesseur. Je passerai rapidement sur la période qui nous sépare de Everything will be alright, notant juste cet hommage très prononcé à ma série culte Lost avec leur mitigé 7' Hurley en 2010.

Everything... commence par Ain't got nobody, un titre fort, phare et accrocheur qui justifie à lui tout seul la fonction repeat sur un lecteur cd. Il me rappelle directement le premier titre du premier album My Name Is Jonas par sa capacité à toute suite mettre les choses en place. C'est clair et annoncé Everything will be alright in the end sera un grand cru, un grand album. Et le second titre, back to the shack, moins incisif se montre tout de même redoutable sur son potentiel mélodique avec un refrain fort. Il est à l'image de la quasi totalité des morceaux de l'album.
La grande qualité de Weezer est son potentiel à produire des chansons légères, joyeuses et entêtantes.Mais force est de reconnaître qu'il est de retour à son plus beau niveau.
Alors on a certes le droit à un ou deux morceaux moins inspirés, moins pertinents ou plus surprenants comme I've had it up to here, où Rivers Cuomo pousse sa voix bien plus haut qu'à l'habitude, où la rythmique se veut plus groovy qu'à l'accoutumée et se termine à la Queen.


Mon seul regret concernant Weezer est sa trop grande médiatisation, j'ai connu le groupe en voyant leur premier clip sur le disque de windows 95, ce qui laisse imaginer la taille de la diffusion... Voir le groupe tourner dans des salles à taille humaine est peut être un fantasme mais pourtant je crois que ce serait vraiment énorme... Toujours est il que pour les fans de la première heure déçus par la suite de la carrière des californiens, everything will be alright in the end devrait les réconcilier avec le groupe. En plus je trouve leur pochette vraiment sympa et bien au dessus de toutes la précédentes. Un indispensable de 2014 donc.



Mon titre préféré:           Ain't got nobody

Petite vidéo acoustique de Ain't nobody qui diffère pas mal de l'original mais qui se laisse regarder...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :