mercredi 15 janvier 2014

Against Me ! - Transgender Dysphoria blues


Against Me ! - Transgender Dysphoria blues
Total Treble
8.5/10

Mais que signifie donc ce titre ? Un petit tour sous wikipedia devrait pouvoir nous éclairer : le terme de « dysphorie du genre » désigne un diagnostic attribué par des psychologues et médecins pour décrire les individus mécontents (dysphorie) du sexe qu'ils possèdent depuis leur naissance, ou du rôle qu'ils possèdent à cause de celui-ci. Bref, une nouvelle référence au changement de sexe de Tom Gabel devenu Laura Jane Grace, mais ça on en avait déjà parlé lors de leur précédent ep. Le fait est que le groupe a vraiment envie de communiquer tout de même là dessus et la pochette ne fait qu'accentuer cette idée.

Cet album arrive donc dans un contexte où on n’attend pas vraiment de choses extraordinaires de la part du groupe. White Crosses et New Wave, les deux précédents sortis respectivement en 2010 et 2007 nous avaient laissés sur notre faim de part leur qualité et le passage de Fat Wreck à une major d’autre part.


Transgender Dysphoria Blues se révèle pourtant dès ses premières minutes une très belle surprise au point d’émettre des références à As The Eternal Cowboy. Le groupe arrive à additionner l’énergie qui les caractérise à l’incroyable talent de songwriter de Laura Jane Grace pour sortir des titres excellents tels qu’Unconditional Love, ou True Trans Soul Rebel. Et lorsqu’il s’agit d’accélérer, la machine sait parfaitement retrouver ses vieux automatismes comme sur Drinking with the Jocks. Obama Bin Laden As The Crucified Christ se veut, quant à lui, un morceau un peu plus barré mais d’une efficacité toute aussi redoutable. Fuck my life 666, présent dans une version acoustique sur le précédent EP, accroche l’oreille et aurait parfaitement sa place sur As The Eternal Cowboy, que je cite encore en référence préférant pourtant nettement Searching For A Former Quality. Alors même si l’intensité est moins forte sur la fin de l’album (Paralytic states ; Black Me Out) Transgender n’en demeure pas moins une vraie réussite.

Against Me ! n’est pas mort et toutes les craintes que l’on a pu avoir ces dernières années avec leurs précédents opus ou le changement de sexe de leur chanteur n’ont en rien entamé le talent des floridiens qui livrent ici un album de tout premier plan. Against Me ! est bel et bien de retour et ça c’est une très bonne nouvelle !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :