samedi 5 octobre 2013

The helltons – Nowhere on the map




The helltons – Nowhere on the map
Never trust an asshole
7/10
Les Helltons viennent de Bordeaux et en sont à leur deuxième album après Panic Attacks sorti en 2010. On avait aussi pu les entendre il y a deux ans sur un split avec les écossais de Murderburgers. Nowhere On The Map est en fait sorti l’an passé mais il n’est jamais trop tard pour chroniquer un petit album français bien plaisant. Bon, certes les Bordelais ne sont pas le groupe le plus original que j’ai pu entendre et rappellent un grand nombre de groupes punkrock et pop punk de ces 35 dernières années, mais ils ont le mérite de le faire proprement avec le plein de sincérité. This ain’t therapy est une sorte d’hommage aux Ramones tant le son s’en rapproche. Socially retarded me fait quant à lui penser à un mélange des Teen Idols, MxPx et Uncommonmenfrommars, ces derniers semblant être une influence majeure des Bordelais parce que l’on ressent quelques touches dans pas mal de morceaux notamment sur le chant qui s’en inspire parfois un peu trop je trouve. J’aime bien aussi Why don’t you go home ? avec une bonne basse.
J’oserais dire que beaucoup de chansons sont cependant structurées de la même façon et que l’on anticipe dès la première écoute, dès lors l’effet de surprise n’est pas vraiment là. Ok on pourrait dire la même chose des Ramones…
C’est donc un bon un album plein de bonne humeur et de fun qu’ont sorti les Helltons l’an passé, aux fortes références Ramones et qui me rappelle aussi pas mal les Teen Idols. Il vaut bien le détour, surtout qu’il est à prix libre sur leur bandcamp !

3 titres à écouter: I’d rather die than take the buse ; this ain’t therapy ; she paid 5000 bucks for a cat


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :