mardi 16 octobre 2012

M.CU! a t'il bon goût ?

NDLR : Pour ce nouvel épisode d'A-t'il Bon Goût ? j'ai choisi de demander à Monsieur Billy The Kill (Billy Gaz Station/Second Rate...et habitué de nos pages) de nous présenter son complice Mister Cu ! boss du label Kicking Records.


Mister Cu! et le bon goût, c'est comme un solo de guitare dans un disque de Joe Satriani, un brushing chez les Ramones, une femme dotée d'une paire de nichons, le do it avec le yourself, le Rock avec le Roll, Buddy Holly en avion, un webzine sur la toile, une Gibson dans un jcm 900,  bref ce que l'on pourrait appeler non communément un pléonasme légendaire. S'en suffit à regarder  les signatures de son label Kicking records : complexes et inimitables, comme celles de vos parents les jours de mots d'absence.
Ce quadra multi-activiste (patron de label, organisateur d’événements, animateur radio, ass kicker), croisement génétique de Patrick Dewaere et Donald Duck devrait s'illustrer en winner de la médaille d'or de cette rubrique désormais incontournable. La seule faute de goût que Mister Cu! ait commise reste sûrement celle de ne pas être encore le maître du monde. Warf!

Fred Allérat/btk.
Billy The Kill et M.Cu!
 


 Pour toutes ces questions, une phrase pourrait revenir, que je vais écrire une fois avant de me plier à la règle : des groupes, disques, films, livres, comics, sports, plats, paysages, personnes, boissons et
 femmes préféré(e)s, j'en ai des millions, car j'aime la vie et tous les trésors qu'elle m'offre depuis quelques décennies, pour contrebalancer les merdes qu'elles aime aussi me jeter à la face quand je m'y attend le moins...

Alors en choisir un(e) à chaque réponse, c'est un choix de Sophie, toute proportion dramaturgique gardée...

Une deuxième chose, c'est que je n'ai aucune mémoire. Je lis un bouquin, et une fois qu'il est rangé sur l'étagère, pffffiouut, il est effacé de ma mémoire par l'action qui suit, cette fuite en avant qui me catapulte vers un nouveau projet, une nouvelle lubie, un nouveau défi lancé à moi-même. Et en ces temps champêtres où tous mes CDs, livres et DVDs sont en cartons, inaccessibles, je ne vais pas pouvoir balayer du regard ma collection, mais devoir faire appel à cette mémoire qui me fait défaut. On prendra ça comme un gage de certitude.
Bref, c'est parti! Mais qui peut encore douter que je puisse avoir bon goût?







Ton album préféré ?
The independent years, JINGO DE LUNCH
Je commence en trichant. Ce n'est pas un mais trois, les deux premiers  albums de JINGO DE LUNCH, accompagnés du maxi Cursed Earth, qui sont réédités remasterisés par le label allemand Rookie records. Ces 2 premiers albums ont été pour moi et la plupart de mes potes à l'époque, une putain de révélation! Un mix parfait entre punk, hard-core, rock'n'roll et quelques doses de thrash et de heavy metal. Un chant supra mélodique porté par une voix féminine alors que les réussites dans ce domaine n'étaient pas légion. J'écoute encore ces albums plusieurs fois par an, souvent avec mes potes de l'époque d'ailleurs. Je les ai écoutés dans le monde entier, dans toutes les positions et dans tous les états. Ils font maintenant partie de moi et coulent dans mes veines. Ils composent le score de ma vie, qui fait remonter des images et des sentiments gravés au fond de moi. Je les entends et c'est comme une drogue douce qui me prend, me câline, me dit que tout va bien se passer, maintenant. Mes membres s'engourdissent et je ne suis que coton. Yvonne, je t'aime.


Ton groupe culte ?
S.N.F.U.

Exactement ce que doit être un groupe punk : 2 guitares qui se répondent, des chœurs mélodiques, un basse/batterie hyper-dynamique et surtout, un frontman virevoltant défiant les lois de la gravité. Ajoute une carrière en dents de scie, mais dont tu ne veux rater aucune sortie de disque, un univers graphique particulier, des textes à lire entre les lignes, et tu as là le groupe précurseur du hard-core mélodique. Celui qui donne naissance au style, mais aussi ses lettres de noblesse au fil du temps.


La plus belle pochette de disque ?
MOTHER SUPERIOR, Grande, LP
Magnifique. Au départ cette peinture a été exécutée pour annoncer un show de ce band (ex-ROLLINS BAND) en Espagne. Puis, quand nous avons décidé de sortir cette compil' de remixes, inédits et lives, elle s'est imposée à nous comme cover. Je la trouve tellement belle que je me la suis faite tatouée sur le flan gauche. Le droit était déjà squatté par JINGO DE LUNCH...


Ton livre préféré ?
WHAT NO ONE ELSE WANTED TO SAY, Chris Walter
La biographie de S.N.F.U., qui vient de paraître au Canada. Je l'ai commandée directement à l'auteur, et c'est un pur bonheur dans lequel je me plonge chaque soir. L'histoire commence dès la naissance de chacun des protagonistes, et nous les accompagnons tout au long d'une route semée  d'embûches, pour répandre la bonne parole de Mr. Chi Pig. Ce livre permet à un fan comme moi de comprendre les personnalités de chacun, mais aussi le mode de fonctionnement de la scène naissante du hardcore des early 80's, et surtout de s'immiscer dans le van, dormir dans un squatt et partager la scène avec S.N.F.U., comme si j'en étais. Et puis S.N.F.U., je les suis depuis '86...
 

Ton film préféré ?
THEY LIVE.
Bien sûr! Il y a tout dans ce film! La dénonciation premier degré de la manipulation des médias, de la surconsommation, de l'appauvrissement intellectuel des masses... ce film est punk! Et j'aime ce paradoxe hollywoodien qui fait que celui qui est montré du doigt dans le film est souvent celui qui le produit et sans qui il ne verrait pas la lumière. Il apporte une réponse claire aux problèmes de notre société : prenez les armes et buttez les tous!


Quel est le film le plus déjanté que tu aies pu voir ?
BRAINDEAD.
Gore, drôle et irrévérencieux. Que demander de plus? On s'est tapé la cuisse un max de fois avec mes potes devant cette VHS foireuse. D'ailleurs, tiens, faudra qu'on remette ça bientôt...


Ta série culte ?
BREAKING BAD.
Ou la revanche du quidam moyen qui a laissé passer une fois sa chance et ne fera pas de même avec la deuxième. Manipulateur orfèvre, bluffeur couillu, ou comment vivre la grande aventure à 50 ans, même si je dois y laisser mon âme...


Acteur préféré ?
MOI.
L'enfant de 5 ans engoncé dans un corps d'homme pourtant trop grand pour lui. Obligé de jouer la comédie dès le plus jeune âge. Jouer les rôles successifs et parfois simultanés de l'enfant calme et
reposé s'épanouissant dans une famille saine et équilibrée, de l'adolescent intégré et sûr de lui, de l'adulte mature et du père pilier. Parfois il y a relâche, mais putain, quelle carrière!
M.CU! photo de Docteur Von Wild II


La plus belle femme du monde ?
CELLE QUI PARTAGE MA VIE.
 Elle est drôle, discrète, et me réserve toujours sa dernière danse.

Ton alcool préféré ?
AUCUN.
Je les fuis, ils me rattrapent, je succombe, ils me possèdent, j'ai mal à la tête.

Sport préféré ?
TRAVERSER LE LAC SAINT-POINT A LA NAGE AVEC MON FILS ARIEL.
Faire une pause au milieu pour profiter de la vue imprenable sur les villages alentours, regarder en dessous et prendre peur qu'un monstre aquatique surgisse des abysses pour nous dévorer.


L’objet le plus inutile que tu possèdes ?
UN PACK DE BIERE VIDE EN CARTON
J'habite dans un cabanon. Y trône ce pack aux couleurs d'une bière marseillaise, La Cagole, dont le sous titre est "La bière du cabanon". On y range les télécommandes, qui seraient aussi bien ailleurs. Ce truc ne sert à rien. Si ce n'est me rappeler que mes multiples périples m'ont fait atterrir ici, dans cette région si particulière, que je ne pensais jamais habiter.



N'oubliez pas d'écouter la Kickingradio.com en lisant tout ça.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :