vendredi 1 janvier 2016

Reuno de Lofofora A T'il Bon Goût ?

Pour bien commencer cette nouvelle année retrouvons le leader charismatique de Lofofora en invité d'A T'il Bon Goût. Personnage incontournable de la scène métallo- fusion - et tout ce qu'on veut, Reuno dégage une énergie incroyable sur scène, envoie des reprises de tous styles et écrit des paroles affûtées et pertinentes. Apprenons-en un peu plus sur ses goûts...




Ton groupe culte ?


The Cramps ! Leur histoire est parfaite jusqu'à la mort de Lux Interior, le chanteur en 2009. Pendant plus de 30 ans ils ont parcouru le monde en y déversant leur rock n'roll sexué à bloc, psychédélique et décadent. D'ailleurs Lux Interior disait un truc comme:
"Le rock n'roll c'est sexuel ou ça n'en est pas". C'est vrai! Aujourd'hui des centaines de groupes tueraient pour avoir leur son sur "Songs the lords taught us" ou "Psychedelic Jungle" mais le plug-in n'existe pas.


L'album qui t'a le plus touché ?

Des disques qui m'ont percuté il y en a plein mais qui m'ont vraiment touché, collé le frisson, c'est plus rare. De la musique classique certainement…le "Stabat Mater" d'Anton Dvorak. Curieusement pour un athée comme moi, je tripe méchamment sur les œuvres religieuses des compositeurs romantiques, surtout les requiems. Sinon les voix de Ray Charles ou Nina Simone me touchent directement à la moelle épinière sans même passer par les oreilles, c'est épidermique.


La plus belle pochette de disque ? 

La plus belle je ne sais pas mais une de mes préférées est celle de "Brick by brick" de Iggy Pop. Elle est dessinée par Charles Burns qui, pour le coup, est vraiment mon dessinateur préféré. La vision d'une rue peuplée de freaks. Le genre de pochette conçue pour le vinyle. Les pochettes de l'ère CD par leur plus petit format laissent moins de place aux détails et j'aime bien les trucs qui foisonnent.



Ton film préféré ?

Les Affranchis
, "As far back as i can remember i always wanted to be a gangster", la classe ultime. Je n'ai plus jamais coupé de l'ail pour préparer une sauce tomate de la même manière après avoir vu Polly faire dans sa cellule. 



Acteur et actrice préférés

Joaquin Phoenix. Quand il joue j'oublie direct que c'est lui pour ne plus voir que ses personnages et puis sa performance de déglingué dans "I'm still here", ça c'est punk ! A ma connaissance un des canular les plus bluffant de l'histoire du show-business. Plus fort que "La vie de Michel Müller est plus belle que la votre" parce que lui a fait pire et en vrai. Comme actrice, peut être Anouk Grimbert dans les films de Bertrand Blier ou Yolande Moreau.





Ton écrivain préféré ?

Je ne m'enorgueilli pas mais on me prête souvent une culture littéraire que je n'ai pas. A ma grande honte, je ne lis pas beaucoup mais j'ai un intérêt prononcé pour ce style considéré comme sous genre qu'on appelle roman noir. Chester Himes, Donald Westlake, Jim Thompson sont des écrivains que j'admire pour leur sens cru de la narration mais surtout parce qu'ils me donnent l'impression d'imposer un rythme de lecture, diffèrent selon les passages mais qui serait le même pour tout les lecteurs. 



Ton endroit (pays, ville ou lieu) préféré ?

Je crois que Montréal au Québec est vraiment une des rares ville où je m' imagine facilement pouvoir me "délocaliser". C'est une ville que je connais assez bien, qui ne me rend pas clostro, y'a de l'air, dans l'ensemble les gens y sont plutôt tolérants, la vie culturelle y est vraiment intense, les filles peuvent sortir en mini jupes aux beaux jours sans se faire traiter de putes et depuis aujourd'hui le cannabis y est légal, tabarnak! Par contre je ne sais pas combien d'hiver j'arriverai à y passer.




Sport préféré ou sportif préféré ?

Ah là t'es mal tombé. Le curling parce que ça montre à quel point les gens sont capables de se ridiculiser par esprit de compétition. 




Ton alcool de prédilection ?

L'absinthe, la fée verte ou à défaut l'apéro préféré des Lofos, le Pontarlier-Anis qui en est le digne descendant. L'absinthe c'est bien plus euphorisant que l'alcool.




Si tu devais créer un groupe avec tes musiciens préférés (vivants ou pas) tu prendrais qui à quel instrument ?

A la batterie John Bonham (Led Zeppelin) parce que j'aime quand ça groove lourd, simple et efficace, Andrew Weiss (Gone) à la basse avec le son qu'il avait dans Rollins Band dans les 90's, Jack White ( White Stripes) à la guitare parce qu'il n'y pas besoin de se branler à faire des math avec son manche pour faire tripper les gens et Tina Turner, celle de "Nutbush city limits" avec la rage au ventre et la robe à franges. 



Le meilleur nom de groupe que tu aies entendu ?

Sans hésitation Dead Kennedys ! Tout est dit. C'est bête et méchant à la fois et en même temps ça claque comme un slogan publicitaire pour le chaos. Tout les groupes qui ont essayé d'avoir un nom provoc' après ça, même les pires groupes krust ou death-metalleux ont tous fait petits mickeys, la barre a été d'emblée trop haute. 


L’objet le plus inutile que tu possèdes ?

J'ai des tas d'objets inutiles chez moi, et j'aime ça. Une montre Elvis qui ne donne pas l'heure, un bobble-head de Benoit XVI, une boule à facette grosse comme une balle de ping-pong, plein de VHS, de démos, même des K7 audio que je n'écouterai plus mais que je n'arrive pas à jeter parce que je leur accorde une certaine valeur. En cherchant bien, y'a cette espèce de poignée en plastoc gris qui traîne dans le tiroir de la cuisine depuis des années, faudra que je demande à ma meuf à quoi ça peut bien servir…







1 commentaire:

  1. Le coup de la poignée dans le tiroir de la cuisine c'est lofoforesque ;)

    RépondreSupprimer

Votre avis :