mercredi 23 décembre 2015

Kabak - Avu


Kabak - Avu
whoreshipping dead cows
5/10

Kabak, joli palindrome pour désigner ce groupe Suisse de Fribourg à ne pas confondre avec la merveilleuse Freiburg en Allemagne. Les quatre membre de Kabak viennent de Nihil, Lysergic Sunshine et Favez, c'est d'ailleurs ce dernier groupe qui m'a donné envie d'écouter ce nouveau groupe helvète. Favez est un énorme groupe méconnu qui a sorti des albums extraordinaires ( Old and strong in the modern times ou bien From Lausanne, Switzerland). On retrouve donc Frédéric à la batterie qui officiait au même poste et qui envoyait sévère pour peser mes mots.

Première chose, j'aime beaucoup l'artwork d'une sobriété exemplaire ainsi que ce joli logo simple, donc parfait !

Musicalement quand ça démarre c'est plutôt bien fait avec une belle ambiance et un petit synthé qui trouve sa place. J'aime aussi la guitare un peu aérienne. Par contre quand le chant arrive c'est la douche froide... Je dois avouer, hélas, que je n'adhère pas du tout à la façon de chanter de Gilles.

 Le chant en français est, je pense, important pour les suisses qui souhaitent mettre ne avant leur spécificité linguistique, c'est le cas aussi pour les québécois, mais les sonorités ne rendent parfois pas hommage aux textes et c'est le cas ici. Un chant en anglais aurait certainement mieux rendu mais la façon dont le chant est posé me dérange aussi fortement et ne s'accorde pas, à mon goût, à la musique. Car les morceaux, si l'on fait abstraction du chant, sont plutôt frais et plaisants rappelant quelques groupes de rock indé et des sonorités américaines faisant voyager et créant une belle atmosphère (pantois).


Morceau préféré :  Marais
  





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :