lundi 22 juillet 2013

BIAS – state of mind





BIAS – state of mind
Not A Pub / Never Trust An Asshole / Goat Cheese Asso / Les Disques de Géraldine
7/10
Jeune groupe de Lannemezan dans les hautes Pyrénées, BIAS est un trio qui envoie un punkrock assez classique mais efficace. Jeune, est un grand mot sachant que le groupe s’est formé en 2005 mais State Of Mind est leur tout premier album après un EP sorti en 2009 et un split avec Ben et Fist en 2010.
13 titres composent State Of mind et je ressens diverses influences, un peu (parfois beaucoup) de NoFX, sur « Carte Blanche » ou « shortcut to pandemonium » amusant avec son chant hardrock, un peu d’Uncommonmenfrommars, notamment sur un titre comme « Jenny Parker » ou la petite pause de milieu d’album reggae/dub « getting high with Lionel Richie » qui aurait méritée d’être finalement placée à la fin. Le trio surprend dans ses compositions comme sur « We are », avec un punkrock qui finit doucement et intelligemment ou « Nighthawks » qui s’enchaîne à cette dernière avec une intro dans la continuité et une montée efficace. Certains passages rappellent certains bons groupes de la vague émo du début des années 2000 (Get Up Kids, Elliot, voire même Second Rate).
Les deux chants qui se relaient apportent une petite touche de fraîcheur et de la variété sur la durée qui est d’ailleurs renforcée par le fait que le groupe a assez de personnalité pour éviter de tomber dans la linéarité et sait vraiment alterner les styles sur les titres mettant en avant un prisme musical assez large.
Enregistré au Warmaudio, qui commence vraiment à bien faire parler de lui, State Of Mind s’offre un très bon son et fait partie de ces petits albums qui font plaisir lorsqu’on les découvre et dont on attend la suite avec impatience pour voir comment va évoluer le groupe.

A noter que le groupe à force de concerts commence à se forger une bonne réputation, on les a retrouvés récemment en première partie de Propagandhi pour l’Xtrem Fest (before party).  Et une tournée est prévue pour octobre - novembre


3 titres à retenir : daily news ; Nighthawks ; breaking even

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :