jeudi 22 mars 2012

Big Blast – All saviours



Big Blast – All Saviours
Craze Records – maximise records –Bad Mood – Culture Punk – Sirkel Pit Music
8/10
Belle surprise que ce premier album de Big Blast. Il faut certes réussir à différencier le nom du groupe et celui de l’album sur la pochette mais une fois cette difficulté surmontée la surprise est totale. Big Blast joue un punkrock très rapide et mélodique, ce denier coté bien amplifié par le fait que le chant principal est tenu par une fille, Emi pour la citer. Ce chant mélodique qui monte parfois haut (« hostages in our own world » par exemple) est très agréable et le timbre très joli me rappelle par moment celui de Teenage Renegade. Le deuxième chant est effectué par Liom et est, très souvent pour sa part, gueulé, il rajoute donc sa dose de testostérone. Le mélange entre les deux est sympa mais je trouve parfois les parties gueulées trop répétitives, en fait le schéma chant mélodique + gueulage est employé sur énormément de titres (reasons to believe, something to sing about…)et aurait mérité peut être quelques variations. Chapeau cependant au titre « every changes » bien maîtrisé au refrain fédérateur qui fera je pense son tabac en fin de set. Liom impose un chant posé sur « No repents » et sa voix est plaisante, la guitare bien ciselée derrière entraîne une rythmique originale et plaisante. On ne va pas se le cacher non plus mais le groupe lorgne pas mal sur Rise Against, celui de la belle époque et c’est une belle référence. D’ailleurs s’il y avait un logo Fatwreck daté de 2003 au dos on ne crierait pas au scandale car le groupe maîtrise et synthétise vraiment bien le style qui était très fort à cette époque.
Un premier album très prometteur avec peu de choses à jeter, on note peut être trop les références du groupe mais le chant féminin est vraiment original et apporte le “plus“ qui accroche. La production est très soignée et très (trop ?) propre et colle parfaitement. A découvrir donc !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :