dimanche 15 septembre 2013

interview Tukatukas






Tukatukas vientde la Réunion, bercé  par les eaux douces de l’océan Indien.  Ses quatres membres jouent une musique créole dans la plus pure tradition des iles françaises…

Non ! Sérieusement Tukatukas vient bien de la Réunion mais joue  du punkrock mélodique qui se rapproche assez souvent du streetpunk et qui rappelle autant Oxymoron, Rancid que les Dead Kennedys. Tukatukas dégage une énergie intéressante et, maîtrise parfaitement son style. Je pourrais lui reprocher ses petites incartades reggae/roots pas toujours pertinentes et trop clichées à mon goût, mais au-delà de l’originalité de leur lieu de résidence, Tutakukas vaut vraiment qu’on lui prête une oreille. Petite interview – présentation du groupe :


 Où, quand et surtout comment est né le groupe ?
La première formation fin 2006, avec Bruno (ancien batteur de NGA « Nouvelle Graine Anarchiste », Fred (guitare) et une grosse envie de punk-rock local. Lors d'un concert, ils croisent Julien, ex-gratteux d’ISP immédiatement séduit par l’idée. Le bassiste est trouvé, les répétitions commencent. Karen (chant) et Gerald (guitare) ne tardent pas à rejoindre la bande. 
1er concert 4 mois après au "Dock Session Rock" du Kabardock (mars 2007). A la clé, la première partie du groupe No One is Innocent (juin 2007). Le groupe sort vainqueur, les Tukatukas sont nés.

Mais un mois après,  départ de 3 membres pour raisons professionnelles. Second line up, nouvelle formule avec Laëtitia et Nico 2 membres de "Deep Krisis" et le dernier des "Rats" Patrice Gomes qui ne fait plus partie du groupe depuis mai 2011.

Du coup à l’heure actuelle quels sont les membres ?
 Laëtitia (chant), Bruno (batterie – cœurs), Nicolas (basse – cœurs), Gerald (guitare – 2nde voix).

D’où vient votre nom ?
Imagine le son d’un rythme binaire à la batterie. Ça fait « toukatoukatoukatoukatouka ». Alors allons-y pour « Tukatukas ». On n’est pas des littéraires, hein.



Où répétez-vous ?
 Dans un container à Cambaie.

Quelles sont vos influences ?
Elles sont multiples. On va dire le rock de 1965 à 2011. Mais il y a du bon dans toutes les musiques… et ce serait dommage de se limiter.

Comment définiriez-vous l’esprit / la philosophie du groupe ?
Se faire plaisir, ENVOYER LE BOULET. Exciter les gens, les énerver, ne pas les laisser indifférents, partager, transmettre l’énergie de notre musique au public, être nous-mêmes.



Quels sont vos projets ?
Nous  avons créé une asso "+db" (plus de bruit).  Il y a eu ensuite une tournée en métropole, 17 dates en juin 2010 organisée par "MassProd", label de Punk français que nous remercions au passage. Cette histoire s'est terminée en apogée avec la venue dans l'île du groupe anglais  "Inner Terrestrial" dont nous avons fait l'ouverture au Kabardock.
Depuis nous avons enregistré notre 1er album avec Romain Poncelet, un connaisseur du genre au studio du Kabardock.



Faîtes vous beaucoup de concerts ? Des souvenirs marquants ?
Plein de concerts, des drôles, des terribles, des catastrophiques, des tueries.
Les endroits : les bons bars de La Réunion (l’Ilot, la Cerise, les Récréateurs, les potirons, le Pub a Tapas etc...), le Kabardock, les Festivals locaux (merci à l’asso. Ravine des Roques), un contest de skate à Saint-Pierre, sur le spot de "3 bassins" pour une compèt de surf.
 Les plus marquants : Le festival "Keupon" ANTIFA au Puy-en-Velay,  public déchaîné, inoubliable.
La grande scène du Kabardock devant No one.
La soirée avec les anglais de "Inner Terrestrial" au kabardock café en juin dernier.

 Vous avez sorti un album ?
Oui, l’album «  Chaleur tropicale » est sorti en juillet 2012, et le prochain début 2014.






1 commentaire:

  1. Un petit clin d'oeil pour vous depuis notre page FB : https://www.facebook.com/pages/Tukatukas/204974132846034

    RépondreSupprimer

Votre avis :