jeudi 1 novembre 2012

Uncommonmenfrommars - easy cure




Uncommonmenfrommars - easy cure
Delete yr favorite records - UFO prod - Effervescence
7.5/10
Le dernier album des Unco m'avait réconcilié avec le groupe, un album intitulé "I hate my band", brut de décoffrage, instinctif, et inattendu du coup c'était une vraie réussite. J'ai pu reprocher pas mal de chose au quator mais force est de constater qu'il sait se renouveler (Noise Pollution en 2004 ou IHMB en 2010).

Easy Cure arrive donc, pour moi, comme l'album d'un groupe non pas qui se rachète mais d'un groupe qui a muri, qui a de l'expérience désormais et qui a su s'inscrire sur la durée dans le paysage musical français.
La première chose c'est que cet album est emballé dans un digipack superbe qui illustre de bien belle manière le titre de l'opus, un peu à la façon Vitalogy de Pearl Jam. Sur l'ensemble des titres et comparé aux premiers albums je trouve que le chant d'Ed a bien évolué, il s'est simplifié, plus direct moins 'west coast 90's". Le groupe sait mélanger humour et punkrock comme sur le premier titre "Sk8boarding hurts more when you're over 30", titre au demeurant très bon ou "Jim got in a fight with Brian Molko" assez bon aussi et apparement basé sur une histoire vraie. Le groupe balance aussi 2 petites bombes oldschool "guess what ?" et "do you believe ?" qui auraient pu figurer sur le précédent ou bien encore, pour trouver une comparaison, au premier album des Beastie Boys. J'accroche moins, voire pas du tout sur Blue Pill, la structure du morceau et son chant me laissent de marbre.

Sans être un album excellent, je dois avouer qu'il continue de me réconcilier avec les Unco, un groupe qui, selon moi, tombait trop facilement dans la facilité il y a 10-12 ans en jouant comme des californiens avec l'attitude ... (souvenir d'un concert où Undeclinable ouvrait pour eux avec un set réduit à 30min ... fallait oser !). Je les trouve donc plus simples maintenant. Est-ce le cas aussi sur scène ? Toujours est -il qu'avec l'âge les Unco gagnent en qualité et ce Easy Cure faut bien plus qu'une simple écoute.

3 titres à retenir : Sk8boarding hurts more, Do you believe ?, too drunk to truck



 Au passage je profite de la chronique pour annoncer leur tournée qui doit suivre :


Le groupe offre son dernier album.
Une place de concert achetée = Un disque gratuit!!


06.11 FR - Clermont Ferrand @ Raymond Bar w/THE SHELL CORPORATION
07.11 FR - Toulouse @ La Dynamo w/THE SHELL CORPORATION + BIAS
08.11 FR - Périgueux @ Les Toqués w/THE SHELL CORPORATION
09.11 FR - Bordeaux @ Heretic w/THE SHELL CORPORATION + INTENABLE + SERIE Z
10.11 FR - Bressuire @ Salle Emeraude w/THE SHELL CORPORATION
11.11 FR - Barbézieux Saint Hilaire @ Le Central w/THE SHELL CORPORATION
12.11 FR - La Rochelle @ Le Barbarella w/THE SHELL CORPORATION
13.11 FR - Tours @ Le Canadian w/THE SHELL CORPORATION
14.11 FR - Savigny-le-Temple @ L'Empreinte w/THE SHELL CORPORATION
15.11 FR - Décines @ Warm Audio w/THE SHELL CORPORATION + ARTERIES SHAKING
16.11 FR - Besançon @ Les Passagers du Zinc w/THE SHELL CORPORATION
17.11 FR - Metz @ L'Astrophone w/THE SHELL CORPORATION
18.11 FR - Strasbourg @ Molodoï w/THE SHELL CORPORATION
20.11 FR - Epinal @ Le Rivoli w/THE SHELL CORPORATION
22.11 DE - München @ Backstage w/THE SHELL CORPORATION
23.11 DE - Lörrach @ Altes Wasserwerk w/THE SHELL CORPORATION
24.11 DE - Kronach @ Juz w/THE SHELL CORPORATION
25.11 DE - Bielefeld @ Heimat Hafen w/THE SHELL CORPORATION
26.11 DE - TBC
27.11 DE - Düsseldorf @ AK47 w/THE SHELL CORPORATION               
28.11 BE - Arlon @ L´Entrepot - Acoustic show w/THE SHELL CORPORATION
29.11 DE - Frankfurt @ 11er Club w/THE SHELL CORPORATION 
30.11 AT - Innsbruck @ PMK w/THE SHELL CORPORATION                
01.12 CH - Chamberry @ Brin de zinc w/THE SHELL CORPORATION

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :