lundi 8 novembre 2010

Annita Babyface and the Tasty Poneys - kiss the moustache



Annita Babyface and the Tasty Poneys “kiss the moustache”
Dirty Witch
9/10

Très très grosse surprise !!! J’ai lu une chronique je ne sais où, où on les comparait aux Distillers, chant féminin, du bon punkrock... Bref je me suis
jeté dessus en voyant les chroniques positives s’accumuler et là grosse claque ! La présence de Forest des Pookies, de Black Zombie Procession, des
Sons Of Buddah magnifie ce groupe, ici il n’est pas le chanteur principal, mais s’occupe des chœurs, c’est en tous cas ce qui est écrit dans le livret, en
réalité il s’agit vraiment d’un deuxième chant et sa voix sublime ajoute vraiment un plus au groupe. Celle d’Annita est aussi remarquable, j’aime beau-
coup son grain un peu cassé, un peu éraillé, et certes on pense à Brody Dalle notamment sur le dernier morceau « why won’t you marry me ? » ou sur
« until sunlight... ». Le reste est vraiment très intéressant et j’adore littéralement des morceaux comme « the key » ou « still believe it » magnifique-
ment exécuté avec une poussée des chants remarquables. Que dire de « No problem for good sex », qui rarement dans ce style de musique se révèle
sexy et séducteur, la façon dont le chant est posé se révèle suggestif et addictif. 14 titres c’est beaucoup et j’en suis très satisfait, j’aurais vraiment res-
senti de la frustration si on avait eu le droit à nouveau à un EP. Pour le coté négatif je crois que le plus gros soucis de cet album c’est sa pochette. Et
Dieu sait que j’aime les dessins sur les pochettes mais là je dois avouer que c’est pas terrible... En attendant il va tourner longtemps dans ma platine
cet album.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :